Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Fès: vers la création d'un Centre d'Excellence sur les Batteries


Rédigé par K.A le Mercredi 18 Novembre 2020

L'université Privée de Fès (UPF) veut se munir d'un Centre d’Excellence sur les Batteries (CEB), qui aura pour mission principale la formation par la recherche d'ingénieurs et de doctorants.



Pr Rachid Yazami et Aziz Lahlou, président de l'UPF
Pr Rachid Yazami et Aziz Lahlou, président de l'UPF
La création de ce Centre d’Excellence sur les Batteries au sein de l’Université Privée de Fès est une proposition du chercheur et éminent scientifique marocain Rachid Yazami, nommé dernièrement professeur Associé et Président du Conseil Scientifique de l’Université Privée de Fès, indique un communiqué de l'UPF.
 
Pour le lancement de cette initiative, l'université se penche actuellement sur la mise en place d'un projet de recherche sur la batterie intelligente pour l'électromobilité. Ce projet devrait intégrer le savoir-faire des chercheurs de certaines universités de la région Fès-Meknès dans le système de gestion des batteries pour l'utiliser dans le développement de la batterie intelligente du futur.
 
Ce nouveau centre aura pour mission, également, d'assurer la conduite d'études, des expertises et des essais sur les batteries pour le compte des partenaires industriels, de mener une recherche de pointe dans le domaine de la batterie intelligente du futur, d'établir des collaborations académiques et industrielles à l'échelle nationale et internationale et d'organiser des événements et des rencontres autour de la thématique des énergies renouvelables.
 
Selon le communiqué de l'UPF, le projet bénéficie de l'appui de certaines instances élues de Fès-Meknès et du Moroccan Technical Center du groupe PSA au Maroc.
 
Le professeur Rachid Yazami se joindra au projet à travers sa société singapourienne KVI Pte Ltd qui détient une dizaine de brevets et qui sera mise à la disposition du CEB de l'UPF, indique-t-on.
 
Pour ceux qui ne le connaissent pas, Rachid Yazami, qui s'est illustré par ses recherches scientifiques et ses inventions, en particulier l'anode graphite pour les batteries lithium-ion, a fait ses études secondaires aux Lycées Moulay Rachid et Moulay Driss à Fès. Il obtient le baccalauréat en sciences mathématiques en 1971. Après une année à l’université Mohammed V de Rabat, il rejoint la ville française de Rouen où il intègre les classes préparatoires aux grandes écoles, avant d’être admis en 1978 à l’Institut polytechnique de Grenoble (INP).
 
Après l’obtention d’un diplôme de Grenoble INP (Phelma, ex-ENSEEG), Rachid Yazami prépare un doctorat, au laboratoire d’Adsorption et Réaction de Gaz sur Solide (LARGS) associé au CNRS, sur les composés d’insertion du graphite, matériaux complexes utilisés dans les électrodes des batteries.

  


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Janvier 2021 - 14:36 El Guergueret : L’hommage du Groupe Sentissi