Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Fès-Meknès / CVE : Planifier la reprise économique


Rédigé par Hassan BENMAHMOUD le Mercredi 10 Juin 2020

Le Comité de veille économique (CVE) de la région a tenu, lundi, sa première réunion. Objectif : mise en place des mécanismes de gestion des impacts de la pandémie.



Fès-Meknès / CVE : Planifier la reprise économique
Alors que la pandémie de Covid-19 avait poussé les pouvoirs publics à se concentrer sur l’aspect sanitaire, les services d’urgence et les besoins immédiats afin de renforcer les capacités des hôpitaux, prendre en charge les malades et aider les plus démunis dans cette conjoncture difficile et inédite, une attention particulière a été donné dans cette deuxième phase à la sortie de crise et aux mécanismes destinés à assurer la reprise économique et la relance des activités pour rebâtir mieux et plus solidement.

C’est dans cet esprit que le CVE-Fès-Meknès a tenu sa réunion pour réfléchir à la mise en place des mécanismes susceptibles d’atténuer l’impact de la pandémie et surtout aux mesures adéquates permettant le redémarrage des secteurs économiques aux niveaux local, provincial et régional.

Premier objectif la déclinaison régionale des décisions du Comité de veille national, une évaluation objective de la situation économique et sociale de la région et des propositions et recommandations pour réussir cette phase délicate de relance avec une approche participative intégrant toutes les forces vives de la région.

Le Wali de la région, Said Zniber, a défini les contours et compétences du comité qui devrait veiller à la mise en oeuvre des décisions du comité national et leur déclinaison au niveau régional tout en jouant son rôle de force de proposition pour relever le défi de la reprise économique.

Le CVE réfléchira sur la base d’un diagnostic territorial objectif pour opérer des choix sur les leviers à actionner pour relancer l’économie régionale.

Elus et présidents des associations professionnelles ont souligné que l’après Covid-19 sera très difficile. Le CVE régional doit faire preuve d’esprit d’initiative, prenant en compte les spécificités de la région pour relever le défi d’une relance économique aussi nécessaire que délicate.

A noter que cette première réunion du CVE-Fès-Meknès a été consacrée à l’examen de chaque secteur productif et du rôle des acteurs locaux et régionaux pour accompagner les efforts des pouvoirs publics.Le président de la CGEM Fès-Taza a, quant à lui, souligné qu’une campagne de dépistage massif a été lancée auprès des salariés du secteur privé afin de limiter le risque de la propagation du virus au sein des entreprises et garantir une reprise d’activité sécurisée et sereine.

Le CVE régional ambitionne de réussir la préparation d’un programme de relance économique selon une démarche participative impliquant l’ensemble des acteurs économiques, des administrations et des élus. D’ailleurs une structure régionale d’écoute, d’orientation et d’accompagnement pilotée par le CRI et la CGEM au profit des entreprises et des porteurs de projets sera bientôt opérationnelle.

Le CRI Fès-Meknès a déjà mené, selon son directeur, une série d’entretiens auprès de partenaires institutionnels et une enquête auprès des opérateurs économiques de la région, afin de mesurer l’impact de la crise au niveau régional. Il a élaboré, à cet effet, un rapport préliminaire devant servir de base aux travaux du CVE régional.
 
Hassan BENMAHMOUD

  


Dans la même rubrique :
< >