Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Fès-Meknès : 4,4 milliards de dhs pour atténuer les disparités territoriales


Rédigé par Hassan BENMAHMOUD le Mercredi 3 Mars 2021

La région ambitionne de réduire les inégalités sociale et territoriale et la réalisation d’infrastructures à fort impact adaptées au contexte local et régional.



Fès-Meknès : 4,4 milliards de dhs pour atténuer les disparités territoriales
C’est une session ordinaire de mois de mars dominée par l’adoption d’une série de conventions, dans le cadre de l’exécution du contrat-programme entre l’État et la région, qu’a connue le conseil régional Fès-Meknès.

Un budget estimé à 4,4 milliards de DH pour redynamiser les secteurs productifs et atténuer les disparités territoriales et sociales en milieu rural.

Des accords relatifs à la relance économique avec 1,169 MMDH, dont une contribution de la Région estimée à 892 MDH, les infrastructures (524,5 MDH), la formation, l’enseignement et l’emploi (695 MDH), le sport (510,8 MDH) et la culture (118,65 MDH). 

Pour faire face à la problématique des déchets oléicoles, une convention à teneur écologique a été adoptée. L’objectif est la réalisation d’une unité de traitement de ces déchets qui impactent l’environnement avec un budget de 40 millions de dhs.

D’autres projets aussi importants pour la région ont été approuvés, on citera l’aménagement des petites et moyennes hydrauliques à Boulemane, la création d’un marché pilote des produits de terroir à Taza, la réalisation et l’équipement d’un marché pour bétail à Timhdit, la construction d’une unité de stockage des oignons à Fès-Meknès et le développement du secteur sportif.

Dans le même cadre de contractualisation Etat-Région, on projette le dédoublement et l’élargissement certaines routes à Sefrou, Ifrane et El Hajeb, la création d’une zone d’accélération industrielle et d’un Technoparc à Fès.

Sur le plan touristique, on met l’accent sur le tourisme écologique et culturel avec la construction et l’équipement de cinq centres de proximité pour la valorisation du tourisme de montagne. A noter le projet très attendu de réhabilitation du site archéologique de Volubilis

A Boulemane, c’est la création d’un espace de valorisation de la mémoire historique liée à la résistance qui retient l’attention.

Afin d’honorer ses engagements, le conseil a approuvé une demande de crédit auprès du Fonds d’équipement communal (FEC) pour financer la contribution du conseil régional dans le projet de la Cité des métiers et des compétences et la présentation de l’état d’exécution du budget au titre de l’exercice 2020. 

En milieu rural, plusieurs projets d’un investissement de 2,12 milliards de DH ont été programmés dans le cadre du programme de réduction des disparités spatiales et sociales dans la région. Ces projets concernent l’aménagement de pistes, l’électrification rurale, le raccordement à l’eau potable, l’appui aux secteurs de la santé et de l’enseignement.

Pour 2021, le Conseil régional a prévu 50 projets d’un investissement de 436 MDH pour les routes et les pistes, l’alimentation en eau potable et l’électrification rurale.

Hassan BENMAHMOUD