Menu
L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal




Actu Maroc

Extension du site de Safran : Consécration du Maroc sur l’échiquier aéronautique mondial


23 Juin 2022

Safran Nacelles Morocco vient de procéder à l’extension de son site à Casablanca pour un investissement de 115 millions de dirhams en intégrant les meilleurs standards de l’industrie aéronautique et dédié à la production de nacelles pour les Airbus A320neo et les avions d’affaires haut de gamme Gulfstream G700/G800. Explications.



« Il s’agit du site le plus important de Safran Nacelles dans le monde et nous sommes fiers des compétences marocaines qui ont permis aux investisseurs dans l’industrie, de manière générale, et dans l’aéronautique, en particulier, de renforcer leur empreinte au Maroc et de faire confiance à notre pays pour aller encore plus loin et monter en gamme ». C’est en ces termes que s’est exprimé le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, en inaugurant l’extension du site Safran Nacelles Morocco, dédié à la production de nacelles d’avions. Un événement de taille importante quand on sait que Safran Nacelles est un leader mondial des nacelles d’avions et de services et qui place aujourd’hui le Maroc au coeur de l’activité aéronautique mondiale.

Cette extension de près de 6 000 m2, selon les responsables de Safran Nacelles, est réservée à la production de nacelles pour les Airbus A320neo et les avions d’affaires haut de gamme Gulfstream G700/G800.

Dans leur stratégie, cette extension accompagne un plan de développement industriel du site qui sera encore plus efficace et performant afin d’augmenter les cadences de production des nacelles demandées par les clients.

Pour ce faire, l’extension du site a nécessité un investissement de 115 millions de dirhams (11 millions d’euros). Il intègre les meilleurs standards de l’industrie aéronautique. De par ses caractéristiques, c’est le site de référence de Safran au Maroc avec une volonté forte de digitaliser ses processus de production et de réduire son empreinte environnementale.

A travers le site, Safran Nacelles Morocco entre dans l’ère du « Manufacturing 4.0 » en installant des équipements de pointe. Il s’agit d’un autoclave de grande taille, des stations de travail ergonomiques, des machines d’usinage ou encore des robots et cobots de dernière génération.

Intensification des activités

Parallèlement, le site a doublé la superficie d’une salle dédiée à la fabrication de pièces en matériaux composites, passant de 1 800 m2 à 3 600 m2. Ce qui montre l’ambition affichée de Safran Nacelles d’intensifier ses activités au Maroc. A travers cette extension, on comprendra que le développement de l’aéronautique au Maroc connait un développement fulgurant ces dernières années. Même au temps de la pandémie, on peut évoquer la résilience et la réactivité dont ont fait preuve les opérateurs du secteur pendant la pandémie de la Covid-19.

A cet effet, on peut évoquer le rachat, en pleine crise, de Bombardier par Spirit Aerosystems et la confirmation de l’extension de l’usine, en octobre 2020, l’inauguration du nouveau site de production LPF (pièces de réacteurs) ou encore l’accord conclu entre SABCA et Pilatus pour la réalisation des aérostructures de l’aéronef PC-12.

Pour comprendre la portée de ce nouvel investissement, il faut souligner que Safran Nacelles Maroc est le premier site industriel aéronautique du Maroc et premier fabricant de pièces en matériaux composites avec 35.000 m2 d’usine. Il produit plus de 100 pièces composites par jour et avec un effectif de 850 employés. Il compte 3.400 collaborateurs au Maroc. Il est aussi le premier site à obtenir les accréditations NADCAP par le Performance Review Institute (PRI).

Sur un autre plan, et dans le but de contribuer à réduire de 30% les émissions de CO2 des installations Safran dès 2025, le site se dote d’une centrale électrique dont l’énergie sera fournie par 3.000 panneaux photovoltaïques installés sur la nouvelle extension ainsi qu’en ombrière du parking. Opérationnelle en août 2022, elle produira 20% de l’électricité du site et permettra une économie de 2.000 tonnes de CO2 chaque année.

En outre, depuis 1999, Safran opère au Maroc via 7 filiales spécialisées. Il s’agit de Safran Aircraft Engine Services Morocco en partenariat avec Royal Air Maroc (51% Safran, 49% RAM). Cette société est aujourd’hui le leader en Afrique pour l’entretien du moteur CFM56, le moteur le plus vendu dans le monde. MATIS Aerospace (613 collaborateurs) avec Boeing (50% Safran, 50% Boeing). Il s’agit aussi de Safran Nacelles Morocco.

Respectueux de l’environnement

Les autres filiales sont constituées de Safran Electronics & Defense Morocco (186 collaborateurs) ; Safran Electrical & Power Morocco (1.097 collaborateurs) ; Safran Engineering Services Morocco (300 collaborateurs) et Safran Aerosystems Morocco (139 collaborateurs). Elle a été créée en 2009 exerçant dans la région de Tiflet une activité industrielle de montage, réglage et tests d’équipements électroniques et mécaniques principalement dédiée aux produits fuel.

Enfin, rappelons que Safran est un groupe international de haute technologie opérant dans les domaines de l’aéronautique (propulsion, équipements et intérieurs), de l’espace et de la défense. Implanté sur tous les continents, le Groupe emploie 76 800 collaborateurs pour un chiffre d’affaires de 15,3 milliards d’euros en 2021, et occupe, seul ou en partenariat, des positions de premier plan mondial ou européen sur ses marchés. Safran est une société cotée sur Euronext Paris et fait partie des indices CAC 40 et Euro Stoxx 50.

Safran Nacelles est un leader mondial des nacelles d’avions et un acteur de l’après-vente avec 23 000 équipements en services et 145 000 heures de vol par jour. La société est présente sur tous les segments du marché, des avions régionaux et d’affaires aux plus grands avions de ligne. Sa mission est de contribuer durablement à un monde plus sûr, où le transport aérien devient toujours plus respectueux de l’environnement, plus confortable et plus accessible.



Wolondouka SIDIBE







🔴 Top News