Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Expulsion de 231 étrangers fichés pour radicalisation à caractère terroriste


Rédigé par H.L le Lundi 19 Octobre 2020

Le ministre de l’Intérieur français, Gérard Darmanin, a ordonné, dimanche, l’expulsion de 231 étrangers fichés pour radicalisation à caractère terroriste.



Selon la radio «Europe 1», cette décision a eu lieu dans le contexte de la décapitation d’un professeur d’Histoire et de Géographie par un réfugié d’origine tchétchène. Parmi ces expulsés, 180 personnes sont actuellement en prison, tandis que 51 autres seront arrêtées dans les prochaines heures, selon la même source.

La radio a rapporté que «le ministre de l’Intérieur a demandé à Rabat, lors de sa visite au Maroc, la semaine dernière, de rapatrier 9 de ses citoyens extrémistes en situation illégale». Elle a expliqué que «Darmanin a l’intention de se rendre en Algérie, dimanche et lundi, et en Tunisie la semaine prochaine, dans le but de discuter de plusieurs questions, dont la plus importante est celle du droit d’asile».

Il était prévu de débattre du droit d’asile, dimanche soir, au Conseil de défense de l’Elysée, après l’attentat commis par un réfugié tchétchène qui a obtenu un permis de séjour à l’âge de 18 ans, selon «Europe 1». Le ministre français espère que «son pays, qui accorde une protection aux citoyens de certains pays, cessera de le faire presque systématiquement».

Vendredi 16 octobre, la police française a annoncé avoir abattu un homme qui a assassiné un enseignant qui montrait à ses élèves des caricatures «offensantes» du Prophète Mohammed, dans une école de la banlieue de Paris.