L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Culture

Exposition : Les différents médiums de Zinkpè


Rédigé par L'Opinion le Dimanche 20 Novembre 2022



Cordon ombilical ». Technique mixte sur toile, 250 x 200 cm, 2022.
Cordon ombilical ». Technique mixte sur toile, 250 x 200 cm, 2022.
L’espace d’art de la Fondation Montresso de Marrakech présente du jusqu’au 21 janvier 2023 l’exposition « Au-delà du monde » du Béninois Dominique Zinkpè. Longs extraits du texte qui accompagne l’évènement :

En tant qu’artiste autodidacte marqué par deux influences majeures, la religion chrétienne et l’animisme, c’est dans l’observation que s’articulent ses premiers dessins. Commençant par des croquis rapides lors de cérémonies animistes nocturnes, auxquelles il assiste de manière exceptionnelle depuis son adolescence, le travail de Zinkpè a toujours réuni dessin et oralité. La place réservée à la parole est ainsi devenue primordiale dans un vocabulaire pictural singulier où le trait se rapproche de la lettre et le mot écrit se lie à la peinture.

Sa démarche est complexe et diverse. Loin de se cantonner à une écriture plastique, il s’approprie toutes sortes de médiums, pour autant qu’ils lui permettent de s’exprimer : installation, dessin, peinture, sculpture, vidéo. En parcourant son oeuvre, il semble évident qu’il ne souhaite pas s’enfermer dans un processus de création unique, mais de s’inscrire justement dans l’ouverture et l’au-delà de la matière et de la pensée.

Univers pulsionnel et onirique Dans son processus, la lettre, l’écriture et finalement le livre raccordent les oeuvres à un monde invisible et toujours présent, celui de la transmission des savoirs et des mémoires. Invitation à la contemplation méditative ou bien bouleversement de l’imaginaire, le travail de Zinkpè intègre des toiles qui s’apparentent à des livres et des sculptures repensant le rôle d’une création fusionnant matières et pensées.

Dans un amalgame d’acrylique, de toile, de bois, de métal et bien d’autres matériaux, ses oeuvres donnent vie à des histoires, réelles et imaginaires, où les idées de passage, de transformation et de libération s’incorporent dans un univers pulsionnel et onirique. Empreint de ses nombreuses résidences au Jardin Rouge de la Fondation Montresso à Marrakech, le langage visuel de Zinkpè se réinvente dans un corpus d’oeuvres introspectif et audacieux.

Dans un jeu d’ensemble entre sculpture, peinture, dessin et installation, l’exposition « Au-delà du monde » propose un dépassement de la représentation picturale en tant que telle afin d’ouvrir l’horizon aux potentiels du rêve et de l’esprit. Le travail de l’artiste est grandement influencé par la riche histoire de son pays natal. Il élabore des oeuvres dont les compositions sont largement inspirées par la culture animiste, la religion ainsi que ses propres luttes internes.

Ses oeuvres sont présentes dans la collection de Mohammed VI, la collection de la Présidence de la République du Bénin, la collection de la Fondation Zinsou, la collection Arthur Elmer, la collection de la Fondation Blachère, la collection du Musée National du Mali, la collection de la Fondation Montresso, la collection Chesi Gert, la collection Adrien Houngbédji et dans d’autres prestigieuses collections.



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2022 - 08:56 Hommage : Multiple et rare Mohamed Atifi







🔴 Top News