Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Examens du Baccalauréat : Saaïd Amzazi fait le point


Rédigé par S. K. le Jeudi 2 Juillet 2020

Plus que quelques heures séparent les candidats du baccalauréat de l’examen national. Le ministre de l’Education Nationale a présenté les mesures entrées en vigueur cette année.



Examens du Baccalauréat : Saaïd Amzazi fait le point
Toutes les mesures ont été engagées pour assurer aux candidats des conditions garantissant la sécurité et la prévention sanitaire, a rassuré le ministre de l’Education Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et porte-parole du gouvernement, Saaïd Amzazi, lors d’une réunion de la commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des Représentants, mardi 30 juin.

Il a indiqué qu’il existe 441.238 candidats et candidates aux examens du baccalauréat, dont 64% issus de l’enseignement public et 8% de l’enseignement privé. 72% des candidats sont scolarisés, contre 28% des candidats libres (122.000 candidats), alors que les filles représentent 49%. Cette année a connu une légère évolution d’environ 0,4% par rapport au nombre de l’année précédente. Une évolution qui se traduit par une augmentation de 12,5% pour les candidats libres et de 7% pour l’enseignement privé, contre une baisse de 5% pour l’enseignement public, a-t-il détaillé.

Il s’est également attardé sur un certain nombre de nouveautés des examens cette année, dont des documents envoyés à l’ensemble des candidats comprenant un «Guide du candidat» pour cette session de 2020 et un lien URL permettant d’accéder aux sujets et aux éléments de réponse d’épreuves des sessions précédentes de 2008 à 2019. Une copie de la loi relative à la répression de la fraude aux examens scolaires et la publication de cadres de référence a également été envoyée.

Les candidats doivent être munis de leurs convocations à l’examen unifié, envoyées sur leur adresse e-mail, de leurs Cartes d’Identité Nationale et d’un engagement dûment signé, sans légalisation, attestant qu’ils ont eu connaissance des décisions en relation avec la fraude lors des examens, a-t-il précisé.

“Des facilités ont été accordées les dernières semaines par le ministère de l’Intérieur et la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) au profit des 65.000 candidats qui n’avaient pas leur CIN, ce qui a permis à tous les candidats de l’avoir”, a-t-il tenu à souligner.

“Le recours aux salles couvertes dans l’organisation des examens du baccalauréat est une première au Maroc. Vendredi 3 juillet, le coup d’envoi de ces examens sera donné à la salle Omnisports Mohamed V de Casablanca”, a-t-il affirmé.

La prise de température des candidats, le respect de la distanciation sociale et la mise en place de mécanismes organisationnels sont de mise cette année. Les téléphones portables sont interdits dans les salles d’examens. De quoi rendre impossible tout acte de tricherie.

S. K.