Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Essaouira : La perle de l’atlantique propose un agenda exceptionnel à ses visiteurs


Rédigé par La rédaction le Dimanche 12 Juillet 2020

Le tourisme de demain sera celui de la Culture, de l’Ecologie et du Bien-être, a affirmé, le Conseiller de SM le Roi et Président-Fondateur de l’Association Essaouira-Mogador, André Azoulay, en présentant, samedi à Dar Souiri, la Feuille de Route d’Essaouira pour la saison estivale et pour la rentrée, en présence de Nadia Fettah Alaoui, ministre du Tourisme.



Initiée par l’Association Essaouira-Mogador en partenariat avec le Conseil Provincial du Tourisme et en étroite concertation avec les autorités locales, cette Feuille de Route propose un agenda exceptionnel aux visiteurs de la Cité des Alizés, avec une programmation patrimoniale, culturelle, artistique, écologique, sportive et ludique, d’une densité et d’une créativité à tous égards remarquables et souvent inédites.

M. Azoulay a également souligné que cette Feuille de Route “est le fruit à la fois du talent mais surtout de l’engagement, du bénévolat et du militantisme de l’ensemble des Souiris qui ont pu avec générosité et un engagement militant travailler pendant des semaines pour tracer les contours de cette Feuille, en puisant dans ce que nous avons comme atouts”.

Cette Feuille de Route, a-t-il ajouté devant des opérateurs touristiques et d’autres personnalités, concerne aussi bien la saison estivale, qui vient de commencer, que la rentrée en septembre prochain et qui s’étale jusqu’à la fin de l’année, avec une vingtaine de manifestations qui seront organisées conformément aux mesures sanitaires et préventives en vigueur, instaurées par les autorités publiques, avec des formats adaptés selon les circonstances.

Relevant que “le tourisme de demain sera d’abord celui de l’écologie et du bien-être”, M. Azoulay a mis en exergue la centralité de la culture dans la refondation de l’industrie touristique et hôtelière pour la période post Covid-19. “Ici à Essaouira, nous invitons les arts en général et la culture, de façon globale, au banquet de la pensée, ce qui nous permet de progresser, d’avancer et d’être ce que les Souiris ont toujours revendiqué à savoir l’universalité, l’altérité, l’art du vivre-ensemble et l’addition des différences”, a-t-il soutenu.

Et le Conseiller de Sa Majesté le Roi d’enchaîner qu'”Essaouira est aujourd’hui légitime dans son positionnement, ses ambitions, ses requêtes et ses exigences”, notant que “nous sommes préparés à résister, à rebondir et à approfondir nos choix”.
 
Une feuille de route prometteuse

“A travers cette Feuille de Route, nous voulons qu’Essaouira conserve, consolide et pérennise sa dynamique”, a affirmé M. Azoulay, insistant sur cette volonté des Souiris “de ne pas lâcher prise”.

De son côté, Mme Fettah Alaoui s’est félicitée de ce moment d’optimisme, d’enthousiasme et de persévérance incarné par cette Feuille de Route, tout en saluant cet engagement, cette mobilisation et cette foi dans l’avenir à Essaouira qui pourra, grâce à cette initiative, être citée comme exemple reflétant cette reprise sûre, sereine et progressive de l’activité touristique.

Elle a, en outre, insisté sur la synergie des efforts pour assurer un succès collectif de la période post-confinement, tout en appelant les opérateurs et acteurs locaux à faire preuve d’une mobilisation constante pour la reprise progressive de l’activité touristique dans des conditions saines et sereines, le but étant de préserver la santé aussi bien des touristes que des employés.

Mettant en avant le grand potentiel touristique de ce Maroc riche et pluriel, avec tous les segments qui le composent (patrimonial, culturel, historique, balnéaire et rural), Mme Fettah Alaoui a plaidé pour un travail “en synergie et en complémentarité” pour mettre en valeur toutes ces composantes qui font la richesse du Royaume et les faire ainsi découvrir à ses visiteurs.
 
Essaouira prête pour la reprise

Pour sa part, le gouverneur de la province d’Essaouira, M. Adil El Maliki, a insisté sur la nécessité de bâtir sur les fondamentaux dont dispose la cité, à savoir sa Médina, les segments balnéaires et la culture, sans oublier le riche arrière-pays et les énormes potentialités dont il regorge pour aller de l’avant sur la voie de la reprise et de la relance sûre et sereine.

La Cité des Alizés est aujourd’hui une véritable destination culturelle et touristique que l’association Essaouira-Mogador, entre autres acteurs, s’efforce de dynamiser, a indiqué Kaoutar Chakir Benamara, secrétaire générale de l’Association Essaouira-Mogador.

Evoquant les temps forts de cette Feuille de Route, Mme Benamara a annoncé l’organisation à partir du 17 juillet à Dar Souiri d’expositions d’art, ainsi que le déroulement du 3 au 6 septembre prochain du 20ème Festival Le Printemps Musical des Alizés, du 21 au 22 septembre du festival “Sete Sois Sete Luas” (sept soleils, sept lunes), du 29 au 31 octobre du festival des Andalousies Atlantiques et du 27 au 29 décembre du 6ème Festival Jazz sous l’arganier.

Et d’ajouter que cet agenda exceptionnel comprend aussi une série de concerts rendant hommage aux confréries marocaines, la Conférence 2020 des “Etats généraux des entreprises citoyennes” (6-8 novembre), le Forum euro-méditerranéen (23-25 novembre) et les nuits photographiques d’Essaouira (10-12 décembre).

  


Dans la même rubrique :
< >