Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Essaouira : Des créations artistiques sous le feu des projecteurs


le Mercredi 19 Août 2020

Les œuvres picturales des artistes Nadia Ouchatar et Ahmed Harrouz sont sous le feu des projecteurs à l’occasion d’une exposition ouverte, lundi à l’Espace Dar Souiri.



Essaouira : Des créations artistiques sous le feu des projecteurs
Initiée sous le thème «L’art et l’amour à Mogador», cette exposition, qui se poursuit jusqu’au 29 août, se veut une invitation à l’adresse du public pour une pérégrination à travers le temps afin d’admirer l’esprit créatif et le talent original de ces deux artistes autodidactes basés, ainsi qu’une immersion exceptionnelle dans l’univers esthétique et artistique, sans frontières, propre à ce couple uni à la fois par l’amour et l’art.

Organisée par l’Association Essaouira-Mogador, cette manifestation met à l’honneur une trentaine de toiles et de dessins reflétant cette passion incommensurable qui habite Nadia Ouchatar et son époux Ahmed Harrouz, et donne ainsi libre cours à leur sensibilité artistique que laissent dégager leurs styles, supports et techniques d’expression totalement différenciés, mais convergeant vers des sentiments et des valeurs humaines partagés.

Ces œuvres originales de différents formats, visibles sur les cimaises de la salle d’exposition «Tayeb Seddiki», offrent donc aux visiteurs la joie d’apprécier à sa juste valeur la sensibilité créative et la subtilité expressive de ces deux artistes engagés, qui s’investissent aussi, depuis plusieurs années, dans l’action associative et culturelle à Essaouira. Vouées à diverses interprétations, ces toiles célèbrent également cette communion entre Nadia Ouchatar et Ahmed Harrouz autour de l’art et de l’amour, qui leur permet d’esquisser leurs impressions, perceptions et émotions, porteuses de plusieurs messages à forte valeur humaine, et de livrer leurs regards esthétiques, fruit de questionnements, d’introspections et de méditations.

«L’Art et l’Amour est le mot d’ordre et d’ouverture de cette exposition où un couple, mari et épouse, Nadia Ouchatar et Ahmed Harrouz, lèvent la voix (et la barre) picturale pour exprimer l’essence de leur union, de leur passion et du solfège que leurs cœurs font composer pour cette musique silencieuse qu’est l’Art de dessiner et de peindre», souligne-t-on dans une note de présentation.

Selon ce document, Nadia et Ahmed, «sensiblement différenciés dans leurs démarches, leurs techniques et leurs couleurs, se rencontrent au carrefour de l’essentiel, auquel mènent les diverses voies des thèmes, des symboles et des valeurs humaines qu’ils partagent et chantent -artistiquement- avec d’autres confrères à travers le monde, pour l’Amour, la Paix et le Bonheur pour tout un chacun, au temps même du coronavirus».

«De l’Amour de l’Art à l’Art de l’Amour, dans cette exposition, Nadia et Ahmed vénèrent l’Art pour l’Art, qui nourrit leur Amour pour l’Amour, et déclarent ensemble que ces deux inséparables (l’Art et l’Amour) animent l’ultime lumière de nos questions et nos caresses partagées au quotidien», expliquet-on dans cette note.

  


Dans la même rubrique :
< >