Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Equipe nationale : Deux résultats mitigés


Rédigé par Mohamed MELLOUK le Jeudi 15 Octobre 2020

Deux tests des Lions de l’Atlas



Equipe nationale : Deux résultats mitigés
Après une longue absence, l’équipe nationale du Maroc a fait deux apparitions coup sur coup contre le Sénégal et la République Démocratique du Congo (RDC).

Le Sénégal privé de sa force de frappe
Le match contre le Sénégal a été, certes, remporté par le Onze national sur le score sans appel de 3-1 ; mais force est de reconnaître que les Lions de la Terenga n’étaient pas au complet. Surtout sans ce Diable Rouge de Sadiou Mane, le Sénégal est privé d’une force de frappe meurtrière. Mais par contre, l’adversaire du Maroc a démontré que sur le plan des individualités, il avait du répondant. La composition du Onze national recelait des joueurs que le public marocain, pour sa majorité, ne connaissait pas. Il fallait, donc, pour ces jeunes et nouveaux-venus de convaincre le très exigeant public national, fan et connaisseur. 

La RDC une équipe coriace
La seconde rencontre contre la RDC n’était celle de tout repos. Vahid a reconduit, pratiquement, les mêmes et tenter d’arracher une autre victoire pour montrer que ses choix n’étaient pas aussi discutables.

Mais contre la République Démocratique du Congo les choses ne se sont pas passées comme le souhaiter le sélectionneur national. Dès les premiers moments de jeu, Halilhodzic a dû se rendre à l’évidence : la RDC est une équipe en pleine possession de ses moyens physiques. Leur milieu de terrain très combatif faisait le ménage. Les noms que Vahid a présentés pour cette rencontre importante n’ont pas convaincu ; d’autant plus que certains noms faisaient de l’aller et retour dans le Club Maroc en l’occurrence Hamza Mendyl qui continue à peupler ce flanc gauche de la défense du Onze national sans vraiment convaincre. Car tous les sélectionneurs avaient fait appel à lui avant de se passer de ses services ; pour une raison ou une autre. Puis les noms que le public marocain avait appris par cœur n’étaient pas convoqués. Le Bosniaque attend qu’ils aient « la forme ». Si l’on excepte Youssef El Arabi, Oussama Tannane et Omar Kadouri, les « anciens » n’étaient pas de la partie. Dans ses déclarations, le coach national n’a pas caché sa déception. Il voulait terminer ses testes sur une note concluante. Mais les vents ne soufflent pas toujours dans le sens souhaité par le timonier comme dit l’adage arabe. 

Les matches amicaux ne sont pas en faveur de Vahid
En effet, depuis son arrivée, Vahid Halilhodzic n’a pas réussi ses matches amicaux qui n’ont assouvi la soif du public national. Sur les matches amicaux, Vahid n’a gagné qu’un seul, perdu et enregistré deux nuls. Ce qui ne laisse pas beaucoup de marge pour se vanter. Toutefois, il faut rendre à César… l’apparition de certains joueurs a été adoptée par le public comme Sami MMaee du championnat Belge et de Boujelab et Barkouk en provenance de la Budensliga.
 
Mohamed MELLOUK