Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Entretien avec Kevin Gormand : "Mettre la data à profit dans le marché de l’immobilier"


Rédigé par Nabil LAAROUSSI le Mardi 2 Mars 2021

Mubawab lève 100 millions de dirhams pour l’accompagnement de l’écosystème immobilier, tant sur le digital que sur son expertise de la demande immobilière et ses besoins au Maroc.



Kevin Gormand
Kevin Gormand
- Le début de l’année écoulée a été marqué par une stagnation du marché immobilier, pour ensuite reprendre timidement. Comment avez-vous vécu l’expérience Covid ?

- D’abord, je tiens à préciser que même en temps de crise, nous avons pu garder tous nos employés. Nous avons été l’une des premières sociétés à adopter le télétravail même avant les annonces du gouvernement, puisqu’on travaille sur le digital.  

Par ailleurs, nous avons la chance d’avoir un partenaire financier solide (EMPG Group),qui fait confiance à notre vision et qui assure une sécurité financière. Aussi, la baisse d’activité a été compensée par l’annulation d’investissements qui étaient prévus et qu’on a dû limiter. Donc, au final, notre trésorerie n’a pas été vraiment impactée.

D’autre part, il est vrai que nous n’avons pas atteint les objectifs que nous nous sommes fixés, vu que notre business s’articule autour de la publicité et de la vente, et qu’on a vécu un arrêt d’activité de quatre mois, mais on a quand même eu une croissance à deux chiffres sur tous les niveaux, par rapport à 2019. Que ce soit sur la partie publicité ou sur la partie des ventes, nous avons pu être corrects. Beaucoup de transactions ont été débloquées puisque nous proposons des projets qui correspondent à ce que les gens souhaitaient.

- Que prévoyez-vous comme investissement pour 2021 ?

- Nous allons franchir une étape supplémentaire dans notre vision 2021-2023 avec un investissement de 10 millions de dollars. Cet investissement va permettre la création d’emplois avec le recrutement de près de 200 collaborateurs, le déploiement de Mubawab Transaction sur d’autres villes du Royaume et le développement de nouvelles activités spécialisées dans l’immobilier avec un département « Investment Advisory », spécialisé dans l’étude de marché, le conseil et l’expertise immobilière. On prévoit également d’investir dans la recherche et le développement pour gagner en efficacité et afin de répondre à une demande croissante du marché pour des solutions pratiques et innovantes rapprochant l’offre et la demande.

- Nous recevons souvent vos études, et nous avons constaté que la data en est une pierre angulaire. Comment Mubawab exploite ces données recueillies ?

- La data nous permet d’avoir une image claire de ce qui intéresse les gens réellement. Cette année, nous avons enregistré une explosion de notre trafic, puisque les gens étaient confinés et avaient plus de temps de naviguer sur internet ! Donc, on peut imaginer que tous ceux qui avaient une intention d’achat suivaient l’évolution du marché. Il faut aussi noter qu’aujourd’hui énormément de personnes passent par le digital avant d’effectuer une acquisition. Pour Mubawab, cette tendance se traduit par une data encore plus fine sur ce que les gens recherchent en terme d’habitat, et donc ça nous permet de renforcer notre position de conseiller de référence sur le marché de l’immobilier.

- Où s’arrête votre capacité de conseil ?

- Notre expertise s’arrête avec la data dont nous disposons. Aujourd’hui, nous avons énormément de data sur la partie résidentielle (appartement, villa ou résidence), mais bien moins sur le reste. C’est-à-dire qu’on ne sait pas ce que les gens voudraient avoir autour d’eux, mais on sait ce qu’ils veulent avoir chez eux. Donc, nous pouvons dire à un promoteur : si vous voulez construire, il faut prévoir tel nombre de chambres dans l’appart, d’étages dans l’immeuble, il faut un balcon, une vue sur jardin … par contre ce qu’il y autour ( s’il y a une école, une bibliothèque, une mosquée, une pharmacie … ), c’est une partie qu’on maîtrise moins, puisqu’on a beaucoup moins de data et donc beaucoup moins de visibilité.

Nabil LAAROUSSI

Portrait

Un consultant incontournable du marché de l’immobilier 

Dans la boîte qu’il a créée, Kevin Gormand est décrit par ses collaborateurs comme un leader dynamique, innovant et à l’écoute de toutes les propositions à même de booster l’équipe.

Diplômé du Groupe ESSEC en 2004, il a travaillé dans des postes stratégiques dans plusieurs multinationales en Europe. Après une expérience d’un an à Paris dans une société cotée en Bourse, Konica Minolta Holdings, il lance sa carrière en Espagne dans les rangs du Groupe Capgemini à Barcelone. En 2008, il rejoint Groupo Intercom, incubateur leader en Espagne des sites d’annonces. Ayant contribué à la réussite et au succès des différentes organisations avec lesquelles il a collaboré, il décide de se lancer à son tour dans l’aventure entrepreneuriale.

Le choix du Maroc pour lancer son business est loin d’être un hasard. Kevin entretient un lien fort avec le Royaume et ressent pour sa patrie une profonde affection, de par sa mère et ses grands parents qui y sont natifs. Par ailleurs, la place stratégique qu’occupe le pays fait du Maroc un hub et un emplacement de choix pour faire rayonner un business innovant au Maghreb. En 2012, Kevin Gormand, accompagné de son associé Toni Puig, fonde Mubawab, le premier site immobilier au Maroc devenu la plateforme digitale de référence dans le secteur immobilier. Sa notoriété lui vaut aujourd’hui la confiance des internautes, avec plus de 4 millions de visites par mois. 

Axé sur l’accompagnement dans la digitalisation de l’écosystème immobilier, Mubawab est également un consultant à forte valeur ajoutée pour les professionnels du secteur, de par sa maîtrise des grandes tendances du marché, basée sur les attentes et les besoins des acheteurs.

Repères

Une mission pour l’avenir : digitaliser le secteur de l’immobilier au Maghreb
Pour sa levée de fonds, Mubawab explique que c’est en réponse à la crise sanitaire déclenchée par la pandémie, « une situation sans précédent qui a mis le groupe face à une grande responsabilité », peut-on lire dans un communiqué du groupe. Ainsi, Mubawab s’est fixé comme mission d’accompagner le plus grand nombre d’acteurs du marché immobilier dans leurs démarches de digitalisation, pour qu’ils puissent disposer de solutions numériques fiables et performantes afin de faire face à la situation et assurer la continuité de leurs activités. À ce titre, le groupe marocain souligne que « Cet engagement reflète la performance considérable réalisée par le groupe tout au long de 2020 vis-à-vis de l’écosystème immobilier et la pertinence de sa forte vision 2021-2023, axée sur l’accompagnement et la digitalisation du marché dans toute la région du Maghreb ».
Actifs immobiliers : un pâle bilan en 2020 
Le secteur immobilier, fragilisé par la crise sanitaire du Covid-19, a connu une année 2020 morose avec la baisse à la fois des prix et des transactions. C’est ce que l’on peut tirer des statistiques relatives à l’indice des actifs immobiliers de l’année 2020, publiées récemment par Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC). L’Indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a connu en effet un repli de 0,9%, alors que le nombre de transactions a diminué de 15,2% au titre de l’année écoulée. Derrière cette moyenne se cachent de fortes disparités. La baisse de l’IPAI résulte essentiellement des diminutions de 1,2% des prix des actifs résidentiels, de 0,6% de ceux des terrains et de 0,4% de ceux des biens à usage professionnel.