Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Entretien Bourita-Blinken: l’administration Biden ne reviendra pas sur la décision de Trump


Rédigé par la rédaction le Vendredi 30 Avril 2021

Le ministre des Affaires Etrangères, Nasser Bourita, s’est entretenu, vendredi, avec le Secrétaire d’Etat américain, Anthony J. Blinken. Le dossier du Sahara marocain, l'accord trilatéral entre les Etats-Unis, Israël et le Maroc et la coopération économique, étaient au menu des discussions. Détails.



En dépit du fait qu’elle n’ait été évoquée ni dans le communiqué final publié par le Ministère marocain des affaires étrangères ou celui du Département d’Etat américain, une source haut placée au sein du MAE marocain nous a assuré que la question du Sahara marocain a bel et bien figuré au menu de la discussion entre Bourita et Blinken, de ce vendredi 30 avril. Toutefois, les détails et les contours de cet aspect fondamental de la discussion entre les deux responsables n'a pas encore fait l'objet d'une déclaration officielle. 

Cependant, selon le site d'information américain Axios, de hauts responsables de la Maison Blanche et du Département d'État ont eu de multiples discussions sur cette question au cours des dernières semaines. La décision qui a émergé de ces discussions n'impliquerait pas de renverser la décision de Donald Trump, mais plutôt de travailler avec le Royaume sur la nomination d'un nouvel envoyé de l'ONU pour le Sahara, précise la même source. L'idée serait d'essayer de reprendre les pourparlers sur un plan d’autonomie sous la  souveraineté du Maroc. 

Outre le dossier du Sahara, les deux responsables ont échangé autour des questions régionales d’intérêt commun, notamment la situation en Libye et au Sahel. A cet égard, le Secrétaire d’Etat américain a salué le rôle stabilisateur joué par le Maroc dans un voisinage empreint de turbulences, indique le ministère des affaires étrangères dans un communiqué.                                                                       
 
Dans le contexte de l’accord trilatéral signé par les Etats-Unis, Israël et le Maroc signé le 22 décembre 2020, Blinken a salué la reprise des contacts officiels entre le Maroc et Israël et a noté que ces relations ne manqueront pas d’apporter des dividendes à long terme, tout en soulignant le rôle pionnier et l’action crédible du Maroc dans l’avènement d’une paix durable au Moyen-Orient. La diplomatie américaine, qui a également publié un communiqué, ce vendredi, a souligné que les deux responsables ont également discuté des possibilités d’accroître la coopération en Afrique pour promouvoir la prospérité et la stabilité économiques dans la région. 
 
Par ailleurs, Bourita et Blinken se sont félicités du partenariat stratégique robuste et durable liant depuis des décennies le Royaume du Maroc et les Etats-Unis d’Amérique, précise la même source.
 
La relation personnelle entre SM le Roi Mohammed VI et le Président américain Joe Biden, est de nature à donner une forte impulsion à ce partenariat, basé sur des valeurs partagées, des intérêts convergents et une volonté commune d’œuvrer pour la paix et la stabilité régionales, indique-t-on.
 
A cette occasion, le Secrétaire d’Etat américain a loué, selon le communiqué du MAE marocain, les avancées réalisées par le Maroc durant les deux dernières décennies sous la conduite du Souverain au niveau des réformes politiques, du progrès économique et du développement social.
 
Blinken a, en outre, salué le leadership de SM le Roi dans la lutte contre les changements climatiques et l’investissement dans les énergies renouvelables, et la promotion de l’économie verte.
 
Enfin, les deux responsables se sont félicités de la célébration cette année du 200ème anniversaire du don du bâtiment de la légation américaine à Tanger aux Etats-Unis par le Sultan Moulay Soulayman, un exemple des multiples volets du partenariat stratégique maroco-américain de longue date.