Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Enseignement post-Coronavirus : Honoris United Universities lance les compétences du 21ème siècle


Rédigé par Wolondouka SIDIBE le Mardi 29 Septembre 2020

L’Afrique rentre de plain-pied dans l’enseignement du futur avec Honoris United Universities (HUU), qui propose ce programme de formation combinant les compétences digitales et comportementales avec un certificat en ligne, lequel sera délivré par le biais de la technologie blockchain.



Enseignement post-Coronavirus : Honoris United Universities lance les compétences du 21ème siècle
Le développement de l’Afrique passe indéniablement par la formation et l’éducation. Le système éducatif africain doit s’adapter au contexte économico-sanitaire qu’impose désormais le Coronavirus. C’est la voie adoptée par Honoris United Universities qui vient de lancer un certificat afin d’équiper ses étudiants pour le nouveau marché du travail. Un monde de job plus que jamais dicté par les nouvelles technologies.

Par ce programme de formation, HUU entend combiner les compétences digitales et comportementales les plus demandées. Ce certificat en ligne sera délivré par le biais de la technologie blockchain.

Laura Kakon, Directrice de la Stratégie et de la Croissance chez Honoris United Universities, explique le fondement de ce projet en ces termes : « Le monde est entré dans une ère où plus rien n’est garanti. Les employeurs adoptent de nouvelles idées et technologies à un rythme rapide et, par conséquent, les étudiants doivent être au fait des dernières innovations pour rester compétitifs ».

Elle ajoute : «Au sein du réseau Honoris United Universities, nous sommes engagés à développer un enseignement tourné vers le futur qui permet à nos lauréats d’embrasser les nouvelles technologies et l’innovation, de rester compétitifs et pertinents dans un monde en perpétuel changement impulsé par l’automatisation, l‘analyse de données et l’intelligence artificielle ».

Gages de réussite
Elle conclut que « nous sommes également convaincus que l’expérience académique doit favoriser l’agilité cognitive et une flexibilité de pensée, deux attitudes et comportements gages de réussite. Ce nouveau certificat centré sur les Compétences du 21ème Siècle contribuera à équiper les talents du continent pour le monde du travail à venir ».

Il ne pouvait en être autrement quand on sait que Honoris United Universities est le premier et plus large réseau panafricain d’enseignement supérieur privé. Il rassemble une communauté de 45 000 étudiants sur 60 campus et centres d’apprentissage et en ligne, dans 10 pays et 32 villes. Le réseau compte 11 institutions : universités pluridisciplinaires, écoles spécialisées, instituts techniques et professionnels, en présentiel, à distance et en ligne.

« Fondé sur des recherches d’envergure internationale et avec la contribution de nombreux employeurs, le certificat Honoris 21st Century Skills a été développé par le Conseil Académique d’Honoris, une équipe panafricaine de représentants du corps professoral sélectionnés pour leur expertise dans leurs domaines respectifs, dont l’enseignement en ligne et les technologies numériques  », soulignent les promoteurs.

Pour comprendre la portée de ce programme, il faut dire que le certificat Honoris 21st Century Skills est une formation sur les compétences mises en évidence par les exigences de la quatrième révolution industrielle (4IR), garantissant ainsi aux lauréats d’entrer dans le monde du travail dotés des compétences cognitives et digitales nécessaires pour réussir dans un monde en perpétuel changement.

Compétences avérées
Dans cette optique, la mission du Conseil est de contribuer au développement de talents africains de classe mondiale en formant des professionnels agiles et collaboratifs, dotés d’un esprit entrepreneurial et capable d’avoir un impact positif sur l’Afrique. Le programme, entièrement en ligne, formera les étudiants aux huit compétences les plus demandées par les employeurs : l’intelligence comportementale, la créativité et le design thinking, l’esprit critique, la communication, la collaboration, le coding, l’analyse de données et l’entrepreneuriat. Ces compétences inhérentes à la 4IR permettront aux diplômés d’Honoris d’être en affinité avec les exigences du nouveau monde du travail. Il est à noter que si l’anglais est de-facto la langue des affaires, le coding quant à lui est dorénavant considéré comme la seconde langue du 21ème siècle, que tous les étudiants, tous domaines d’études confondus, devront maîtriser. C’est dans cette optique que la compréhension du coding a été incluse dans le cursus certificat, car elle contribue à développer une pensée computationnelle (computational thinking) pour aborder la résolution de problèmes et formuler ainsi des solutions créatives dans des économies de plus en plus digitalisées.

Pour ce qui est du programme d’études, il sera de 100 heures obligatoires pour tous les élèves du réseau, tous cursus confondus. Il s’agit d’un parcours constitué de quatre modules – comprenant des compétences personnelles, sociales, digitales et entrepreneuriales – qui seront intégrés dans les cursus des institutions membres d’Honoris. Comme quoi, l’Afrique rentre de plain-pied dans l’enseignement du futur.

Wolondouka SIDIBE

  


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 24 Novembre 2020 - 22:34 Etats-Unis : Enfin, Trump jette l’éponge