L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Engrais : l’Inde veut installer des usines de transformation de phosphate au Maroc


Rédigé par Rime Taybouta Samedi 31 Décembre 2022

Suite aux préoccupations mondiales croissantes par rapport à la sécurité alimentaires, l'Inde signerait bientôt des accords avec le Maroc et l'Égypte pour garantir un approvisionnement à long terme en phosphate naturel, une matière première essentielle pour la production des engrais de phosphate diammonium (DAP) et du Nitrate Phosphate Potassium (NPK).



Mansukh Mandaviya, Ministre de la santé et ministre des produits chimiques et des engrais, se rendrait dans les pays d'Afrique du Nord pour sceller lesdits accords, rapporte le média indien mint, spécialisé dans les informations économiques. La visite serait également une occasion pour des entreprises indiennes d’explorer les possibilités d’installer des usines dédiées à la production des DAP et du NPK.
 
« Le Maroc possède d'énormes réserves de phosphore, élément essentiel pour la production d'engrais. Par conséquent, je prévois de me rendre au Maroc les 13 et 14 janvier pour signer un protocole d'accord», a déclaré Mandaviya. L’idée de New Delhi est d’établir des liens commerciaux et d'investissements avec les pays riches en minéraux, de sorte à diversifier les sources d'approvisionnement et assurer sa souveraineté alimentaire.

Et ce, du fait que les importations en DAP en provenance de Chine se sont arrêtées, suite à la guerre en Ukraine qui a entraîné une flambée des prix des matières premières. Ainsi, «dans le cadre de la coentreprise, des acteurs privés et publics s'occuperont de l'extraction, la production et l'acheminement des engrais vers Inde», a ajouté le ministre.
 
Les données du département indien des produits chimiques et des engrais ont montré que les besoins de l’Inde en engrais sont d'environ 43,5 millions de tonnes. L'Inde est totalement dépendante des importations de muriate de potasse.
Les importations au cours des dernières années ont oscillé entre 2,4 millions de tonnes et 4,7 millions de tonnes. Dans le cas du phosphate diammonium, environ 60 % des besoins sont importés. 



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News