Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Éliminatoires de la CAN 2021 : Le Onze national seul aux commandes du groupe « E »


le Dimanche 15 Novembre 2020

Après qu’il a étrillé son homologue centrafricain



Éliminatoires de la CAN 2021 : Le Onze national seul aux commandes du groupe « E »
Le Onze national a étrillé son homologue centrafricain, au Complexe Sportif Mohammed V de Casablanca, sur le score sans appel de 4-1. Les buts marocains ont été signés, respectivement, Achraf Hakimi, Hakim Ziyech, Zakaria Aboukhlal aux 10’, 31’, 33’ et 64’. Le but de CETA a été l’œuvre de Luis Mavouta (25’).

Une addition salée
Quoique les pronostics penchent du côté des Marocains, comme nous l’avons prédit, dans un avantpapier, les Lions de l’Atlas n’ont pas déçu. Certes, l’addition est salée pour nos adversaires ; mais tout ne fut pas parfait au début ; mêmes les Marocains avaient scoré très tôt par l’excellent Achraf Hakimi. Tous les joueurs de l’équipe nationale sont à féliciter sauf le défenseur Feddal qui a commis plusieurs fautes dans l’axe. Trois cependant avaient survolé le lot : Achraf Hakimi, Hakim Ziyech et Nossir Mezraoui. Ces trois-là se sont amusés comme des larrons en foire. Ils ont dominé les débats par leur classe, leur efficacité voire duels.

Et pourtant, les joueurs du Centrafrique, conduits par l’excellent Geoffroy Kondogbia, ont installé le doute dans le camp marocain par une défense très haute où les attaquants étaient les premiers défenseurs du système mis en place par le Français François Zahoui. Des joueurs athlétiques impitoyables sur l’homme ; mais qui a donné un avant-goût du traitement qu’ils réservent aux Lions de l’Atlas lors du match-retour.

Dès l’entame de la rencontre, les joueurs marocains ont tenté de déstabiliser leurs adversaires centrafricains. Ces derniers par leur défense haute avaient gêné l’avancement des Marocains. Les Lions, lors d’un raid éclair, avaient trouvé la faille, le système ultra-défensif instauré pour contrecarrer le jeu de l’équipe nationale marocaine; Achraf Hakimi trouvera la faille dès la 10’ et ouvre le score pour le Maroc. Toutefois, il fallait plus pour déstabiliser nos adversaires du jour qui voient leurs efforts récompensés par un but de Luis Mavouta. 

Baptême de feu réussi de Aboukhlal
Une fois réveillés de cette gifle autant inattendue que cinglante, les coéquipiers de Mezraoui, vont trouver le chemin des buts lorsque le directeur de jeu Boubou Traore accorda un penalty transformé, imparablement, par la nouvelle pépite de Chelsea, Hakim Ziyech. A 2-1 les hommes de François Zahoui vont commencer à douter sans pour autant baisser les bras. Toujours à l’assaut des buts adverses, les Lions ne vont pas tarder à visiter les buts de Geoffroy Limpet par un tir tendu de la droite du nouveau meneur de jeu de, Chelsea, Zyech. A 3-1 la cause semble entendue ; mais ce n’était pas fini. Le Onze national voyait son appétit s’ouvrir au fil des minutes va pousser la chose plus loin. De retour des vestiaires, ce sera le jeune Zakaria Aboukhlal qui, voit non seulement son rêve de gosse de jouer en équipe du Maroc se réaliser, mais il va même marquer le 4e but et partant voir des souvenirs qui ne s’effaceront jamais pour son baptême de feu.

  


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 2 Décembre 2020 - 08:22 CHAN / Cameroun 2021: 5 arbitres marocains convoqués