Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Elections du 8 septembre : Des parlementaires européens saluent les efforts du Maroc en matière de démocratie


Rédigé par S.K. le Vendredi 26 Novembre 2021

Des membres de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) ont salué, jeudi à Rome, les efforts du Maroc en matière de démocratie.



Allal Amraoui, président de la délégation parlementaire marocaine à l’APCE.
Allal Amraoui, président de la délégation parlementaire marocaine à l’APCE.
“Je félicite le Royaume du Maroc pour avoir mis en place différents mécanismes pour renforcer les valeurs de la démocratie”, a déclaré le président du premier groupe politique au sein de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), Aleksander Pociej, suite à la présentation du rapport de la commission ad hoc de cette institution, chargée de l’observation des élections 2021.

“Le Maroc est un allié important pour nous”, a affirmé ce sénateur polonais, souhaitant que le Royaume, qui joue un rôle primordial dans la stabilité de l’Europe, reste aussi un acteur clé dans la coopération avec l’Afrique.

Pour sa part, la présidente de la délégation française à l’APCE, Nicole Trisse, a salué les avancées du Maroc dans le processus démocratique, rappelant le climat de transparence dans lequel se sont déroulées les dernières élections. Le rapport des observateurs européens a été présenté par le sénateur espagnol Antonio Gutiérrez Limones, membre de la commission ad hoc, devant la commission permanente de l’APCE.

De son côté, le président de la délégation parlementaire marocaine à l’APCE, Allal Amraoui, a indiqué que “les pouvoirs publics, les défenseurs des droits de l’homme et les mécanismes de la démocratie et de l’État de droit ont été amenés à chercher des formules pour organiser l’opération électorale à même de réaliser un équilibre, entre la protection des droits politiques et civiques, et la préservation du droit à la santé et à la vie menacés par la pandémie”, a fait savoir le parlementaire marocain. Selon M. Amraoui, les nouvelles dispositions juridiques ont contribué à l’élargissement de la représentation politique de la société, à travers le quotient électoral, et au renforcement de la participation des femmes via les listes régionales.

Selon ce document, la tenue des élections comme prévu, dans le contexte de la pandémie, témoigne de l’engagement du Maroc à poursuivre sa trajectoire démocratique selon les standards les plus élevés de démocratie et de l’État de droit. Les efforts déployés par l’État marocain pour favoriser une participation plus large, plus inclusive et plus représentative méritent d’être reconnus, ont souligné les observateurs européens dans le rapport.
(Avec MAP)