Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Elections : Sérieuses chances pour la présidente Mme Bouchra Hajij


Rédigé par Abdelilah IBN-GHAZALA le Jeudi 22 Octobre 2020

Rendez-vous les 24 et 25 octobre avec le Congrès électif de la Confédération Africaine de Volley-Ball



Ph. Nidal
Ph. Nidal
La Confédération Africaine de Volley-Ball (CAVB) à l’image d’autres fédérations avait arrêté ses activités depuis le mois de mars dernier en raison de la pandémie de Covid-19.

Tracer la voie à suivre 
Le président de la CAVB, Dr Amr Elwani avait dit : « Nous continuerons à suivre la situation concernant cette épidémie de très près tout en restant en contact avec la FIVB, l’OMS et toutes les institutions gouvernementales afin de pouvoir tracer la voie à suivre.

Toutefois, il faut bien organiser le congrès de la CAVB qui a été déjà reporté la saison dernière.

Ainsi, des nouvelles dates ont été annoncées en perspectives pour que ces assises se tiendront les 24 et 25 de ce mois d’octobre à Durban en Afrique du Sud. 

Cette décision est en relation avec le report également du congrès de la FIVB qui se tiendra du 27 au 29 janvier 2021 à Phuket en Thaïlande. Toutefois, il y a eu un autre changement dont l’information nous vient du président de la Fédération du Malagasy du Volley-Ball, M. Tahiana, qui nous confie que l’équipe de la CAVB avait tenté de placer à nouveau ce congrès au Rwanda ou au Niger, mais les partisans de la Marocaine Mme Bouchra Hajij ont contesté cette option, et c’est ainsi que nous avons demandé, nous confie-t-il, à ce que le congrès se fasse en visioconférence et c’est ce que vient de décider la CAVB dernièrement en date du 6 octobre, toujours pour les 24 et 25 octobre. 

Depuis la création de la CAVB en 1972, cette instance va tenir une réunion majeure en vidéoconférence. 

Une dame à la tête de la Confédération africaine ?
Pour revenir au congrès, nous constatons uniquement deux candidats à la présidence : le président sortant Amr Elwani, 64 ans, et qui dirige cette instance depuis 2001. Avouez que c’est trop, c’est-à-dire le même à chaque fois depuis 20 ans, et l’esprit d’ambiance de ces élections c’est provoquer le changement. Et il se trouve que la Marocaine Bouchra Hajij est l’unique seconde candidate. Les Africains la connaissent bien pour trouver en elle la candidate espérée pour mettre fin à cette très longue période de Amr Elwani. Bien expérimentée dans ses différentes responsabilités à l’échelon international, notamment en tant que vice-présidente de la CAVB, membre active du comité directeur de la FIVB et de l’Union Arabe de Volley-Ball dont elle est dernièrement la vice-présidente pour seconder le président Cheikh Ali Ben Mohamed Al Rachid Ben Al Khalifa. 

A noter que le président de la Fédération sportive de la Malagasy avait déclaré : « On est très optimistes sur la réussite de Mme Hajij et grâce à elle une nouvelle page de l’Histoire du volley-ball africain verra le jour ».

Nous souhaitons bonne chance à Mme Bouchra Hajij, son élection sera aussi un fait historique pour le volley-ball marocain.