Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

El Othmani : Le Maroc conserve ses droits sur Sebta et Melilia et reste disposé à rouvrir les frontières avec l’Algérie


Rédigé par Anass Machloukh le Dimanche 20 Décembre 2020

Lors d’une interview accordée à la chaîne d’information «Acharq», le Chef du gouvernement a rappelé l’attachement du Maroc à Sebta et Melilia, tout en réaffirmant la volonté du Royaume d'ouvrir les frontières avec l’Algérie.



Saâd Dine El Othmani s’est ouvertement prononcé sur le sort des enclaves Sebta et Meli­lia, occupées par l’Espagne depuis des siècles, à la lumière des récentes évolu­tions de la cause du Sahara marocain suite à la reconnaissance américaine.

Durant ces dernières années, les rela­tions bilatérales entre le Maroc et l’Es­pagne se sont visiblement améliorées et les positions des deux pays se sont clairement rapprochées sur différents dossiers d’intérêt commun, même les plus épineux. Le dossier de Sebta et Melilia n’est pas moins une corde sen­sible. Interrogé sur ce point, le Chef du gouvernement a confié que le dossier des deux enclaves reste toujours sur la table, malgré la situation de gel qu’il traverse actuellement. « Le statu quo dure depuis cinq ou six siècles », a-t-il rappelé, ajoutant que « le jour viendra où nous allons rouvrir le dossier de Sebta et Melilia, des territoires marocains comme le Sahara ».

En effet, il est trop tôt aujourd’hui d’ouvrir le débat sur cette question avec le voisin ibérique, selon El Othmani. Si le Maroc temporise, c’est à cause de l’affaire du Sahara qui retient toute l’attention et l’effort de la diplomatie et la politique étrangère du Royaume. « Il faut d’abord régler définitivement le conflit du Sahara qui est notre priorité absolue », a assuré le Chef de l’Exécu­tif, rappelant que la conjoncture géo­politique est de plus en plus propice à construire une confiance mutuelle avec l’Espagne, laquelle a prouvé cela en changeant de façon papable sa posi­tion vis-à-vis du conflit du Sahara, de­venue plus alignée sur les Résolutions des Nations Unies, a-t-il précisé.

Par ailleurs, M. El Othmani a renouve­lé la disposition du Maroc à ouvrir les frontières avec l’Algérie rappelant l’ap­pel de SM le Roi à ouvrir un dialogue sincère en vue de régler les désaccords entre les deux pays.


  


Dans la même rubrique :
< >