L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search



International

Egypte : 5 à 15 ans de prison pour quatre militants des droits humains


Rédigé par L'Opinion Lundi 6 Mars 2023



Les violences, impliquant des armes légères et lourdes, ont éclaté vers 14 heures, heure locale, autour du village de Milak, dans le comté de Hirmand, selon plusieurs sources. Aucune victime n'a toutefois été signalée.
La cause de cet ultime incident armé entre les deux parties n'est pas encore connue. Les médias d'État iraniens ont déclaré qu'une enquête avait été ouverte et que les détails seraient communiqués ultérieurement.
Le porte-parole de la police des Taliban dans la province de Nimruz, Gul Ahmad Qudrat, a affirmé dans des déclarations reprises par le média local Tolo News, que les affrontements ont éclaté dans la région de Pul-e Abrishum, mais n'a pas fourni de plus amples précisions.

Certaines vidéos circulant sur les médias sociaux montrent les dégâts qu'ont causés des roquettes à une maison dans la région frontalière. La fiabilité de ces vidéos n'a toutefois pas pu être vérifiée.
Les deux pays voisins partagent une frontière largement poreuse de 900 km, qui a souvent été une source de tension et d'hostilité.

Les violences de dimanche sont survenues une semaine après que les forces des Taliban ont arrêté un garde-frontière iranien dans la même région, avant de le relâcher quelques heures plus tard.
 
Affrontements fréquents aux abords frontaliers
 
Selon les témoignages, le garde-frontière fouillait un véhicule à la recherche de produits de contrebande lorsque le conducteur a pris la fuite vers le territoire afghan et s'est retrouvé en garde à vue.
Un jour après l'incident, le ministère des Affaires étrangères des Taliban a annoncé qu'il avait dépêché une équipe de sept diplomates, dirigée par un nouveau chargé d'affaires, pour veiller à la réouverture de l'ambassade d'Afghanistan à Téhéran
Le ministère iranien des Affaires étrangères a minimisé l'importance de la réouverture de l'ambassade, la qualifiant d'"affaire interne" relevant de l'Afghanistan.
Depuis leur arrivée au pouvoir en Afghanistan en août 2021, les relations entre les Taliban et l'Iran ont été marquées par une succession de rebondissements, les deux parties se livrant fréquemment à des affrontements aux abords des frontières.
En juillet de l'année dernière, les médias afghans ont déclaré qu'un soldat Taliban avait été tué et un autre blessé après un accrochage entre des gardes-frontières iraniens et des combattants Taliban à Hirmand.
Les médias d'État iraniens ont déclaré que les affrontements ont éclaté après que les forces des Taliban ont tenté de hisser leur drapeau dans une zone contestée de la frontière, obligeant les habitants à fuir leurs maisons.
Ces affrontements ont eu lieu trois mois après la fermeture du principal poste frontalier entre les deux pays, dans la zone frontalière d'Islam Qala-Dogharoun, à la suite d'affrontements entre les deux parties.
 
 



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Juillet 2024 - 17:51 Palestine : Hamas arrête les négociations







🔴 Top News