Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Education nationale : Les écoles resteront fermées et le BAC se déroulera en juillet


Rédigé par S.J le Mardi 12 Mai 2020

Très attendu, le processus de déroulement des examens de fin d’année vient d’être dévoilé par le ministre de l'Education à la Chambre des conseillers.



Saaïd Amzazi,  ministre de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
Saaïd Amzazi, ministre de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
Lors de son intervention à la Chambre des conseillers, ce mardi 12 mai, le ministre de l'Education, Saaïd Amzazi, a annoncé que la reprise des cours en présentiel ne se fera qu’à la prochaine rentrée en septembre 2020, précisant qu’aucune année blanche ni suspension des cours ne sont prévus pour l’actuelle année scolaire et universitaire, puisque 70% à 75% des programmes d'études et de formations a été accompli avant la suspension des études. Elle devra donc se poursuivre à distance jusqu’à la fin.

Concernant les examens, il a été a annoncé l'examen national du baccalauréat sera organisé en juillet, tandis que l'examen régional sera organisé en septembre. Mais puisque les cours présentiels ont été suspendus le 16 mars, les sujets d'examen ne porteront exclusivement que sur les programmes qui ont été fait à cette date, et ce, pour garantir l'égalité des chances entre les élèves. Cependant, toutes les mesures nécessaires seront prises pour limiter les risques de propagation du virus et veiller à la santé et à la sécurité des élèves et du corps professoral. Désinfection des établissements scolaires plusieurs fois par jour, mise à disposition des masques, gels hydroalcooliques et des moyens pour mesurer la température des personnes, imposer le respect de la distanciation sociale, l’utilisation de salles ou espaces très vastes pour le déroulement des examens et la réduction du nombre d'élève par salle. 

Pour ce qui est des autres niveaux d'étude (examens normalisés de la 6e année primaire et la 3e année du collège), c’est les notes des contrôles des évaluations continues, réalisées en présentiel, qui seront pris en considération. Cependant, aucune précision n'a été donnée concernant les examens universitaires, néanmoins, M. Amzazi a déclaré qu'il présentera prochainement la vision du ministère pour l'enseignement supérieur et les formations professionnelles. 
 
Par ailleurs, le ministre a indiqué qu’il poursuivra également l'application de la continuité pédagogique à distance, jusqu'à la fin de l'année scolaire au profit de ces niveaux. L’objectif étant de compléter les programmes éducatifs et de fournir le soutien pédagogique nécessaire, pour les élèves durant cette année. Ainsi, il insiste sur le fait que l'année scolaire n'est pas achevée, appelant ainsi les élèves, les parents et les enseignants à poursuivre les efforts dont ils ont fait preuve jusqu’à maintenant.
 
Ceci dit, des cours de rattrapage présentiel seront organisés durant le mois de septembre dans le but de renforcer les acquis des élèves en vue de la prochaine année scolaire.