Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Ecosystème du sport en Afrique : l’industrie sportive au service du développement du continent


Rédigé par Wolondouka SIDIBE le Mercredi 9 Décembre 2020

Le Cabinet Mazars et l’Africa Sports & Creative Insitute (ASCI) ont tenu, ce mercredi, une visioconférence pour présenter leur enquête sur l’écosystème en Afrique. Un webinaire auquel plus de cinq cents personnes ont pris part.



Ecosystème du sport en Afrique : l’industrie sportive au service du développement du continent
Il s’agit d’une enquête qui a concerné 500 répondants et 30 interviews. Dans l’analyse, 82% ne collaborent pas avec leur région, 74% estiment que l’écosystème du sport en Afrique est fragile voire inexistant, 50% estiment que l’Afrique du Nord est la région du continent où l’écosystème du sport est le plus développé, tandis que 53% déclarent une baisse d’activité due à la crise de la Covid-19.
 
Ce résultat résume une étude qualitative et quantitative menée du 20 août au 20 septembre 2020 auprès d’acteurs de l’écosystème du sport en Afrique. Les deux institutions émettent seize recommandations en réponse aux défis auxquels elles sont confrontées.
 
Pour Mazars et ASCI, ces défis concernent, entre autres, la formation du capital humain et l’information ; la professionnalisation et la rentabilisation des activités du sport ; la gouvernance et l’innovation dans les modèles économiques.
 
Dans ce rapport, les personnes sondées ont été invitées à évaluer la santé des acteurs du secteur, l’impact de la Covid-19, les défis auxquels ils font face et enfin les opportunités dont dépendra la croissance future. Malgré la diversité des pays africains, les résultats de l’étude mettent déjà en exergue des tendances communes. Les résultats préliminaires ont été présentés aux journalistes au mois d’octobre 2020.
 
Le débat a été animé par Didier Drogba, légende du football, Mihoub Mezouaghi, Directeur de l’Agence Française de Développement (AFD), Robins Tchale Watchou, Directeur Général de Vivendi Sport, Vera Sogwe, Executive Secretary de la Commission Economique Africaine (ECA), Pierre Laporte, Directeur Pays à la Banque Mondiale, Fayçal Laraichi, Président du Comité National Olympique marocain et Kwasi Tabury, Directeur Général de Décathlon Ghana.

Enfin, rappelons que Mazars est un groupe international, intégré et spécialisé dans l’audit, la fiscalité et le conseil, ainsi que dans les services comptables et juridiques. Présent dans plus de 90 pays et territoires, il s’appuie sur l’expertise de 40.400 professionnels – 24.400 au sein de son partnership intégré et 16.000 au sein de « Mazars North America Alliance » – pour accompagner les entreprises de toutes tailles à chaque étape de leur développement. Au Maroc, le Cabinet fédère les expertises de plus de 190 professionnels encadrés par 11 Associés.

Tandis qu’ASCI African Sports & Creative Institute est une organisation à but non lucratif qui aide les acteurs du sport et des industries créatives en Afrique à créer un écosystème pérenne grâce à ses activités de recherche, de conseil et de plaidoyer. L’Institut offre aux entités publiques et privées une plateforme pour lancer des initiatives sportives d’envergure.

  


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 25 Octobre 2021 - 23:37 Le trophée de la CAN fait escale au Maroc