L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal




Actu Maroc

Echanges extérieurs : La balance commerciale s’améliore grâce au gas-oils


Rédigé par A. CHANNAJE le Vendredi 1 Avril 2022

Bonne nouvelle pour la balance commerciale du Maroc. Le déficit commercial s’est allégé de 15,9 % à fin février 2022 par rapport à la même période en 2021, pour s’établir à 24,94 milliards de dirhams, selon l’Office des changes.



Echanges extérieurs : La balance commerciale s’améliore grâce au gas-oils
Dans son bulletin mensuel sur les indicateurs du commerce extérieur pour le mois de février, l’Office de change explique que les importations ont chuté de 7,4% à 74,56 milliards de dirhams. Idem pour les exportations qui ont légèrement baissé de 2,5% pour atteindre 49,62 milliards de dirhams.

De ce fait, le taux de couverture des importations par les exportations s’est stabilisée à 66,5%, enregistrant une amélioration de 3,3 points.

Ledit bulletin  souligne que la baisse des importations de biens et de marchandises affecte l’ensemble de la gamme des produits, en particulier les matériaux énergétiques (- 3,46 milliards de dirhams), les équipements de transformation (- 1,43 milliard de dirhams), les produits semi-manufacturés (- 1,4 milliard de dirhams) et les denrées alimentaires (- 232 millions de dirhams).

Ainsi, la facture d’énergie a baissé de 28,8%. Ce bon chiffre s’explique surtout par la baisse des approvisionnements en gas-oils et fuel-oil (-2,28 MMDH) due au recul des prix de 23,1% (4.045DH/T à fin février 2021 contre 5.259DH/T un an auparavant), conjugué à la diminution des quantités importées (-19,6%) : 913mT à fin février 2021 contre 1.136mT à fin février 2020.

Baisse du flux net des IDE
 
Côté flux financiers, l’Office des changes indique que le flux net des Investissements Directs Étrangers (IDE) a atteint 1,6 milliard de dirhams à fin février 2022, en baisse de 42,2% par rapport à la même période en 2021. Ce repli est du à une baisse des recettes des IDE de 8,1% (3,78 milliards de dirhams contre 4,12 milliards de dirhams), conjuguée à une hausse des dépenses de 62,7%.

A l’inverse, le flux net des Investissements Directs Marocains à l’Étranger (IDME) a augmenté de 591 millions de dirhams à2021, totalisant 1,34 milliards de dirhams contre seulement 748 millions de dirhams une année auparavant.
 


A. CHANNAJE








🔴 Top News