Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

ENSIAS / Ilham Berrada : “Ingénieurs, osez innover !”


Rédigé par Safaa KSAANI le Mardi 9 Novembre 2021

L’ENSIAS fête cette année trente ans d’existence et de progrès. Une célébration sous le signe de l’audace, de l’innovation et de la création de la valeur et de la richesse.



Mercredi 3 novembre, l’ENSIAS a organisé la première conférence thématique du cycle des célébrations du trentenaire de l’ENSIAS, sous le thème : “Vers un ingénieur entrepreneur, innovateur et créateur de la valeur : au coeur du développement de l’économie du digital”.

Le choix de cette thématique n’a rien d’anodin. «Cette thématique témoigne une fois de plus de la place centrale qu’accorde l’ENSIAS au Maroc de demain, aux grands défis sociétaux auxquels nous faisons face. Le Maroc voit arriver chaque année sur son marché de travail plus de 200.000 diplômés, pour une moyenne de trois fois moins d’emplois créés par l’État et le secteur économique.

C’est là une équation d’emblée insoluble, selon Anass Bennani, Directeur de la coopération et du partenariat au ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation. Ladite conférence se veut être l’occasion d’échanger avec des partenaires et des représentants de l’écosystème entrepreneurial autour de la question de l’entrepreneuriat, avec toutes ses facettes.

Dans son allocution d’ouverture, la directrice de l’ENSIAS, Pr. Ilham Berrada, n’a pas manqué d’inviter les étudiants ingénieurs à oser innover. “Osez être étudiants entrepreneurs pour accompagner la transition digitale”! a-t-elle soutenu pour éveiller les esprits des étudiants.

Entrepreneuriat : Nouvelle architecture du cycle ingénieur

S’inscrivant dans les orientations stratégiques du nouveau modèle de développement ENSIAS 4.0 pour accompagner la transformation digitale du royaume au service de la société, en cohésion avec les préconisations du Nouveau Modèle de Développement national, l’ENSIAS place le développement de l’entrepreneuriat au coeur de ses priorités en formant pour l’entrepreneuriat et par l’entrepreneuriat.

“L’ENSIAS place le développement de l’entrepreneuriat au plus haut niveau de ses priorités pour continuer de jouer son rôle d’acteur de changement et générateur de la richesse au service de la société. C’est ainsi que l’ENSIAS a innové dans l’architecture du cycle ingénieur pour renforcer la professionnalisation de ses ingénieurs dans un monde en quête de jeunes leaders entrepreneurs et innovateurs”, a annoncé la directrice de l’ENSIAS.

Dans le détail, l’ENSIAS offre dans sa nouvelle architecture du cycle ingénieur le parcours ingénieur entrepreneur, qui s’adresse à des élèves ingénieurs passionnés ayant une vision à long terme et le goût du risque, porteurs d’un projet concret de création d’une entreprise, ou souhaitant découvrir de manière opérationnelle le monde de la création d’entreprise. (Voir infographie). Objectif : développer le leadership de l’ingénieur entrepreneur, sa confiance en soi et sa créativité, afin qu’il puisse s’engager avec lucidité et efficacité dans les projets de création de valeur.

Ainsi, la nouvelle architecture du cycle ingénieur se veut imprégnée de développement personnel et professionnel et d’apprentissage par action, en offrant la flexibilité d’apprentissage via divers parcours à l’international, par alternance, de l’ingénieur innovateur, et le parcours entrepreneur.

Des success-stories partagées

L’ENSIAS propose aux aspirants entrepreneurs un accompagnement, grâce à la mobilisation d’entrepreneurs de marque. Des personnalités d’entrepreneurs de renom sont venues pour partager des témoignages inspirants et des retours d’expériences innovantes au profit de la jeunesse. Parmi les intervenants figure Saloua Karkri Belkeziz, l’une des premières femmes entrepreneures.

Au cours de la Conférence, elle a appuyé ses propos par son autobiographie “Le chemin des possibles”, publiée en juin dernier aux éditions La Croisée des Chemins», où elle revient sur le chemin qui a fait d’elle une entrepreneuse accomplie et comment elle a pu imposer son feeling dans un monde professionnel qui se convertit à la mixité.

Y ont également participé des lauréats de l’ENSIAS, dont Kamal Youbi et Mohssine Lakhdissi. Ils ont tous constaté qu’est né un véritable engouement des étudiants pour l’entrepreneuriat dans les campus universitaires. Toutefois, le maillon faible demeure la culture entrepreneuriale qui peine à s’instaurer dans les esprits des jeunes marocains.

“Nous sommes convaincus que pour qu’une activité entrepreneuriale puisse avoir lieu, deux conditions doivent être réunies : Des opportunités entrepreneuriales et des personnes ayant aussi bien les compétences que les aptitudes nécessaires à ces activités. Beaucoup de choses sont possibles au Maroc et dans notre continent. Si la volonté est là de mobiliser et de faire travailler toutes les forces vives de notre pays”, est le message plein d’espoir adressé par la directrice de l’ENSIAS, Pr. Ilham Berrada.

Safaa KSAANI


 

L'info...Graphie

ENSIAS / Ilham Berrada : “Ingénieurs, osez innover !”

Formation


Vers plus de jeunes leaders entrepreneurs
 
Dans le nouveau modèle de développement de l’ENSIAS 4.0, le développement de l’entrepreneuriat est placé au coeur de ses priorités pour continuer à jouer son rôle d’acteur de changement et générateur de la richesse au service de la société.

Au système bachelor s’ajoute la nouvelle architecture du cycle ingénieur conçue par l’ENSIAS pour renforcer la professionnalisation de ses ingénieurs dans un monde en quête de jeunes leaders entrepreneurs et innovateurs.

Dans ce contexte, l’ENSIAS a tenu à innover dans l’architecture du cycle ingénieur pour renforcer la professionnalisation de ses ingénieurs dans un monde en quête de jeunes leaders, entrepreneurs et innovateurs en formant pour l’entrepreneuriat et par l’entrepreneuriat.

Ainsi, le nouveau parcours entrepreneur s’adresse à des élèves ingénieurs porteurs d’un projet concret de création d’une entreprise, ou souhaitant découvrir de manière opérationnelle le monde de la création d’entreprise. 

 

Etudiant-entrepreneur


L’autre parcours des ingénieurs
 
Créer son entreprise tout en poursuivant ses études, est une façon de développer son projet sans attendre de quitter les bancs de l’école. Lancé à cet effet en décembre 2018, le Statut National d’Étudiant-Entrepreneur (SNEE) permet à l’étudiant de bénéficier d’un accompagnement propice à la création d’entreprise, et d’être mieux outillé pour la création d’entreprise durant son cursus académique.

Le dispositif comprend trois principales étapes : l’idée, la phase de prototypage et la création de l’entreprise. Durant celles-ci, les étudiants bénéficient d’un accompagnement technique, psychologique et pédagogique fourni par des experts. Une attestation du Statut National de l’Etudiant-Entrepreneur est remise aux étudiants après leur formation.

Parmi ces étudiants-entrepreneurs intervenant lors de la première conférence thématique du cycle des célébrations du trentenaire de l’ENSIAS, Kamal Youbi, lauréat 2000 de l’ENSIAS et titulaire d’un exécutif MBA de l’INSEAD. Il est l’un des précurseurs de la startup marocaine. Il compte à son actif cinq startups créées avec deux exits réussis. Kamal Youbi est le premier marocain à signer l’acte de vente de BluAge à Amazon, en octobre dernier.

Mohssine Lakhdissi, également lauréat de l’ENSIAS en 1999, est Professeur de l’Enseignement Supérieur et Entrepreneur. Consultant international (avec la SFI, la BERD et d’autres institutions) avec 20 ans d’expérience dans les technologies numériques, de l’informatique, de l’innovation et de planification stratégique.


Campus universitaires

Une stratégie nationale pour développer l’esprit d’entreprise et d’innovation

 
Le constat est là. Nous sommes en train de vivre une rupture profonde d’un paradigme conventionnel qui a longtemps consacré l’ordinaire et le linéaire, mis à mal par la pandémie. Un changement qui a poussé les professionnels de l’enseignement supérieur à vite reconsidérer leurs références pédagogiques pour qu’ils soient en phase avec la nouvelle normalité dictée depuis.

Prenant part à la conférence thématique du cycle des célébrations du trentenaire de l’ENSIAS, sous le thème : “Vers un ingénieur entrepreneur, innovateur et créateur de la valeur : au coeur du développement de l’économie du digital, le directeur de la coopération et du partenariat au ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, a exposé les efforts du ministère en faveur du développement de l’esprit d’entreprise chez les étudiants.

Dans ce contexte, le ministère s’attèle depuis plusieurs mois à repenser toute son architecture pédagogique universitaire et qui accordera désormais une place de choix aux skills suivant leurs multiples formes, a-t-il affirmé.

Toujours dans l’objectif d’ouvrir de nouveaux horizons d’insertion aux futurs lauréats, des structures d’accompagnement ont été créées, tels que les cités d’innovation, les incubateurs d’entreprises et les accélérateurs.

Au regard de ce qui précède, nombreuses mesures ont été entreprises par le ministère de tutelle pour promouvoir la culture entrepreneuriale parmi les étudiants et favoriser l’employabilité chez les lauréats des universités marocains, dont la mise en place d’un statut national de l’étudiant entrepreneur.

 

  


Dans la même rubrique :
< >