Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

E-commerce : Levée de fonds réussie pour Chari


Rédigé par C. B. le Jeudi 7 Octobre 2021

La plateforme de commerce électronique B2B basée au Maroc, Chari.ma, a clôturé un tour de table de 5 millions de dollars co-dirigé par Rocket Internet, Global Founders Capital et P1 Ventures. Détails



Chari.ma poursuit sa belle aventure. La startup, fondée en 2020 par deux jeunes marocains, Sophia Alj et Ismael Belkhayat, est dans une phase d’accélération sans précédent pour une startup marocaine. D’ores et déjà valorisée à 70 millions de dollars, la statup a récemment réussie une levée de fonds de 5 millions de dollars « Nous sommes heureux de montrer la voie à l’écosystème naissant des startups marocaines. Nous espérons que ce cycle de démarrage sera l’un des premiers d’une longue série de financements de démarrage notables dans Moroccan Startups », a déclaré Sophia Alj, cofondatrice et chef de l’exploitation de Chari.

Une croissance mensuelle de 20 %...

Selon le site d’information américain spécialisé dans l’actualité des startups « techcrunch.com », Chari est une application d’e-commerce B2B permettant aux commerces traditionnels de proximité de s’approvisionner de l’ensemble des produits revendus dans leur magasin avec la promesse de se les faire livrer en moins de 24 h.

Depuis janvier 2020, 15.000 usagers se sont inscrits sur l’application Chari.ma et l’ont utilisée au moins une fois, dont 5000 au moins trois fois au cours du mois d’avril dernier. Au vu des résultats en constante progression de l’entreprise, ses fondateurs estiment que son chiffre d’affaires global devrait atteindre 25 millions de dollars (environ 20 millions d’euros) d’ici la fin de l’année 2021.

« La startup marocaine traite actuellement environ 2,5 millions de dollars par mois avec près de 15.000 marchands en perpétuelle évolution, soit une croissance de 20% chaque mois. Toutefois, seulement la moitié d’entre eux utilisent régulièrement la plateforme. Lorsque Karny est pris en compte, le nombre total de marchands utilisant les produits de Chari s’étend à plus de 50.000 », détaille le fondateur Belkhayat.

Une grande ambition

En effet, dans l’optique d’offrir plus de services à ses utilisateurs, en mois d’août, Chari.ma a fait l’acquisition de Karny.ma, un carnet de crédit sur téléphone permettant aux commerces traditionnels de proximité de gérer leurs encours client, souligne le site. «Les utilisateurs de Karny.ma sont pleinement dans la cible de ceux de Chari.

Nous pensons qu’il peut y avoir beaucoup de synergies entre les deux applications et nous souhaitons faire grandir les deux en parallèle avec comme objectif final de commencer à offrir des services financiers à l’ensemble de notre clientèle», explique Ismael Belkhayat, cofondateur et PDG de Chari.

Forte de sa dernière levée de fonds auprès de prestigieux investisseurs tels que Plug and Play, Venture Capitalist, Orange Digital Ventures et Y Combinator, un accélérateur de startups basé à San Francisco aux USA, la startup vise désormais un déploiement dans les pays d’Afrique francophone.

En effet, le 1er juin dernier, les fondateurs ont réussi à faire un petit pas hors des frontières en ouvrant leur première représentation à Tunis.

« Le marché tunisien ressemble beaucoup au marocain, les épiciers tiennent une place prépondérante dans la distribution, comme en Afrique de l’Ouest d’ailleurs », précise Ismael Belkhayat. Et d’ajouter : « Notre ambition est régionale et consiste à se développer dans les pays d’Afrique francophone. Outre notre filiale en Tunisie, nous sommes en train d’acquérir un acteur au Sénégal. Par la suite, nous souhaitons continuer à nous développer dans des pays comme la Mauritanie, la Côte d’Ivoire et le Cameroun».

C. B.