Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Dubaï : Laftit rencontre son homologue espagnol


Rédigé par Safaa KSAANI le Mardi 29 Mars 2022

Le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit, a rencontré son homologue espagnol, Fernando Grande-Marlaska, pour la première fois après le soutien du gouvernement espagnol au plan d'autonomie du Maroc pour le Sahara. Une rencontre qui a eu lieu en marge de la réunion ministérielle de l’Alliance internationale de sécurité (ISA), tenue ce mardi à Dubaï.



Dubaï : Laftit rencontre son homologue espagnol
Sans révéler de détails, Europa Press, qui cite ses propres sources, a indiqué qu'un échange de mots entre les deux ministres marocain et espagnol de l'Intérieur a bien eu lieu. . Une rencontre qui a eu lieu en marge de la réunion ministérielle de l’Alliance internationale de sécurité (ISA), tenue ce mardi à Dubaï.

A cette occasion, Laftit a souligné que la mise en place d’une coalition sécuritaire internationale, rassemblant un ensemble de pays influents sur la décision sécuritaire mondiale, intervient dans le cadre des transformations géostratégiques que connaît le monde, et qui nécessitent davantage d’efforts conjugués pour prémunir le système sécuritaire international contre tout dérapage.

L’adhésion du Maroc à ces efforts internationaux émane de sa profonde conviction que malgré les réalisations en matière de lutte contre le terrorisme, le monde continue d’être sous la menace des mouvements terroristes d’Al Qaïda et de Daech, ainsi que de leurs branches, et qui ont fait preuve d’une capacité d’adaptation avec les différentes transformations géostratégiques, a affirmé le ministre.

Outre la lutte contre les actes terroristes, le ministre a relevé que le monde fait face à une croissance des crimes transfrontaliers, notant que ces crimes ne cessent de muter grâce aux outils modernes de communication et aux fonds illicites, permettant de commettre les actes criminels qui menacent la stabilité des pays et des sociétés.

Le ministre de l'Intérieur a, dans ce sens, présenté les efforts déployés par les autorités marocaines dans la lutte contre les bande de crimes organisés qui tentent de profiter de la position géostratégique du Royaume pour pratiquer leurs activités, faisant savoir que les autorités marocaine sont parfaitement conscientes de ces risques et sont soucieuses d’accompagner le développement des méthodes du crime organisé, notamment à travers la qualification des ressources humaines des services sécuritaires.

Outre Laftit, la délégation marocaine à la réunion ministérielle de l’ISA comprend MM. Idriss Jouhari, wali, directeur général des Affaires intérieures, Khalid Zerouali, wali, directeur de l’immigration et de la surveillance des frontières et Mohamed Moufakir, wali, directeur de la coopération internationale.

Cette alliance, lancée officiellement en 2017, représente un groupe de travail international, visant à lutter contre l’extrémisme et les crimes transfrontaliers sous toutes ses formes, et ce afin de renforcer la sécurité et la sûreté des pays membres.

La participation du Royaume du Maroc aux travaux de la quatrième session de cette alliance s’inscrit dans le cadre de la consolidation des relations entre les Etats membres, en particulier dans le domaine de la protection des dangers électroniques et les moyens de renforcer la prévention proactive des crimes d’extrémisme et de terrorisme transfrontalier.