Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Dr Saïd Afif : Les vaccins antigrippaux et anti-pneumocoques pour renforcer les mesures de protection


Rédigé par Safaa KSAANI le Lundi 3 Août 2020

Vaccination contre la grippe saisonnière et infections pneumocoques, augmentation des cas d’infection au Covid-19 et de cas de décès. Le Dr Saïd Afif nous en dit plus.



Le Dr Saïd Afif, président de la Fédération Nationale de la Santé et de la Société Marocaine des Sciences Médicales (SMSM).
Le Dr Saïd Afif, président de la Fédération Nationale de la Santé et de la Société Marocaine des Sciences Médicales (SMSM).
Entretien avec le Docteur Saïd Afif, président de la Fédération Nationale de la Santé et de la Société Marocaine des Sciences Médicales (SMSM)

- Lors d’un webinaire organisé sous le thème « Covid-19, grippe, HPV et pneumocoque: importance de la vaccination, quelles recommandations ? », le ministère de la Santé a décidé de mener une campagne de vaccination contre la grippe saisonnière et infections pneumocoques. Pourquoi cette mesure ? 
- Le virus Covid-19 est toujours là. En automne, les choses vont se compliquer dans la mesure où la grippe a les mêmes symptômes cliniques que le Covid-19. Elle tue à elle seule, chaque année, plusieurs centaines de milliers de personnes à travers le monde. Le ministère de la Santé a eu raison de prendre cette mesure préventive de vacciner les personnes à risque contre la grippe pour éviter les complications qui peuvent être mortelles chez ces personnes, qui feront une co-infection de grippe en plus du Covid. Le raisonnement est le même pour l’infection à pneumocoque.

- Peut-on affirmer que la situation épidémiologique dans notre pays est inquiétante ?
Dans notre pays, la situation épidémiologique devient préoccupante avec augmentation du nombre de cas en réanimation et en soins intensifs et aussi, malheureusement, l’augmentation du nombre de décès. En l’absence de traitement efficace et de vaccin, une seule solution : le respect des mesures barrières. Sa Majesté le Roi Mohammed VI a insisté, dans son discours du Trône, sur le respect des mesures barrières. C’est un appel important car la protection individuelle a une portée collective. Bref, il faut apprendre à vivre avec ce virus en respectant les mesures barrières.

- Comment expliquez-vous l’augmentation des cas d’infection et de décès ces derniers jours ?
- Ces derniers jours, le nombre de cas a explosé dans notre pays, car les tests de dépistage ont augmenté. Automatiquement, le nombre des cas positifs de Covid-19 a augmenté. Ces tests permettent d’identifier des cas asymptomatiques de personnes contact, porteuses du virus. Si elles ne prennent pas leurs précautions, à savoir les mesures barrières, elles vont devenir des propagateurs de virus, sans le savoir. Elles risquent de contaminer les personnes à risque, en l’occurrence les personnes âgées, obèses ou ayant des maladies chroniques comme l’hypertension artérielle ou le diabète. Ces personnes à risque infectées finissent en réanimation et peuvent malheureusement décéder, d’où l’importance des mesures barrières. Par ailleurs, le virus a muté et est devenu plus contagieux.

Recueillis par Safaa KSAANI 

Repères

La grippe saisonnière touche des millions de personnes
“Chaque année, entre 250.000 et 650.000 personnes décèdent des suites de la grippe saisonnière dans le monde, elle touche de 3 à 5 millions de personnes par an à travers la planète”, a indiqué le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, lors d’un webinaire organisé sous le thème « Covid-19, grippe, HPV et pneumocoque: importance de la vaccination, quelles recommandations ? ». Ce webinaire grand public a été initié par la Société Marocaine des Sciences Médicales, en collaboration avec le ministère de la Santé, l’Association des pédiatres de libre pratique de la wilaya de Rabat, l’Association Casablancaise des Pédiatres Privés, la Société Marocaine de Pédiatrie, la Société Marocaine d’Infectiologie pédiatrique et Vaccinologie, et a été l’occasion d’aborder divers sujets liés à la vaccination en cette période exceptionnelle que traverse le Royaume comme partout dans le monde.
Les hôpitaux seront approvisionnés en vaccins anti-grippaux 
En attendant un vaccin antiCovid-19 sûr et efficace, le ministère de la Santé a décidé de mener une campagne de vaccination contre la grippe saisonnière et infections pneumocoques, au profit des personnes souffrant de maladies chroniques afin de renforcer leur immunité, a souligné M. Ait Taleb lors du webinaire précité. Ainsi, les hôpitaux marocains seront approvisionnés en vaccins anti-grippaux et anti-pneumocoques durant l’automne prochain. “Il s’agit d’un scénario préventif qui sera mis en place aux côtés des mesures préventives déjà en vigueur”, a-t-il tenu à souligner.


  


Dans la même rubrique :
< >