L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Régions

Doukkala: Le vignoble, support indéniable pour le développement rural


Rédigé par Mohammed LOKHNATI le Mardi 3 Août 2021

La vigne des Doukkala se porte bien. Représentant 23% de la production nationale de raisin, la superficie plantée en vigne a atteint 13.267,6 Ha dont 32% dans la province d’El Jadida et 68% dans la province de Sidi Bennour.



Doukkala: Le vignoble, support indéniable pour le développement rural
Composé essentiellement (99 %) de cépage «Doukkali» conduit en zone Bour, le reste du vignoble de la région, soit près de 1% (161,6 Ha) est conduit en irrigué avec une diversité de variétés italiennes, souligne Abderrahmane Naili, directeur de l’ORMVAD. Et d’ajouter que le secteur viticole Doukkali s’étend sur une superficie de 12.855 ha englobant 10.000 exploitations dans la zone bour marginale des Doukkala dans les provinces d’El Jadida et de Sidi Bennour. Une culture qui possède un lien fort avec l’histoire de la région et son environnement.

Elle assure actuellement une production de 51.420 tonnes/an, soit 4 tonnes/ha qui sont commercialisées au niveau des marchés locaux et nationaux.

Elle offre 450.000 journées de travail par année. En plus, elle permet une valeur de production de 153 Mdh/an. Le raisin doukkali est commercialisé au niveau des souks locaux et marchés nationaux et constitue une source financière importante pour la population demeurant dans les zones rurales des Doukkala. Par ailleurs, la Direction Régionale de l’Agriculture de Doukkala – Abda, a pris plusieurs mesures pour promouvoir la filière du cépage Doukkali afin de préserver ce patrimoine.

Elle a lancé un programme de grande envergure dans le pilier II du Plan Maroc Vert pour sauvegarder et développer le cépage Doukkali, relève-t-on des mêmes sources qui précisent que ce projet de sauvegarde consiste en la mise à niveau du vignoble existant, le renouvellement et le rajeunissement des vergers de vignoble, l’amélioration de la productivité de 3 à 4 T/ha et par conséquent l’augmentation de la production de 40.000 à 55.000 T, soit une augmentation de 30%, l’amélioration des conditions de commercialisation, l’amélioration du revenu de 7.300 à 16.500 dh/ha, l’amélioration du Chiffre d’affaire de 50 % et la création de 50.000 offres d’emploi supplémentaires.

Le projet comprend également la création d’une unité de valorisation et d’un entrepôt pour la collecte, le stockage et la valorisation du produit du raisin doukkali à travers l’accompagnement des producteurs en facilitant leur constitution et organisation dans le cadre de coopératives et d’un groupement d’intérêt économique afin de développer cette chaîne de production et réduire les problèmes de commercialisation du produit et la domination des intermédiaires.

Les producteurs ont été organisés en 15 coopératives et groupements d’intérêt économique, avec un appui technique à ce groupement et la mise à disposition de matériel agricole et de moyens de production pour développer la filière de production de raisins doukkali, conclut Abderrahmane Naili.
 
Mohammed LOKHNATI 



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 11 Août 2022 - 16:20 Kénitra : Réception en l’honneur des MRE






🔴 Top News