Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Web zone

Données personnelles : WhatsApp tente toujours de calmer la polémique


Rédigé par Hajar LEBABI le Lundi 22 Février 2021

Après le bad buzz entourant la nouvelle politique de gestion des données personnelles de WhatsApp, la plateforme tente toujours de rassurer ses utilisateurs. Dans un billet de blog publié récemment, la filiale de Facebook explique sa nouvelle politique par l’intégration de transactions commerciales sur l’application.



Données personnelles : WhatsApp tente toujours de calmer la polémique
Suite à la polémique entourant les changements de politique de confidentialité du service de messagerie instantanée WhatsApp, la filiale de Facebook tente toujours de calmer la situation. L’entreprise vient en effet de publier un nouveau billet de blog, afin de «  dissiper toute confusion possible ». Le management maintient sa ligne de communication et nie que l’ensemble des données personnelles de ses utilisateurs soient transférées vers les serveurs de sa maison-mère. 

L’entreprise a ainsi annoncé l’affichage à venir de bandeaux explicatifs sur sa plateforme, précisant les termes de cette mise à jour. Selon le management de la structure, ces changements ne concerneraient que les échanges B to C ou entreprise à particulier qui se feront sur WhatsApp Business. « Nous créons actuellement de nouveaux moyens de discuter avec des entreprises ou d’acheter leurs produits sur WhatsApp  », précise l’entreprise dans son billet de blog. 

La filiale de Facebook a décidé d’investir le secteur du e-commerce, en développant une fonctionalité qui lui est dédié. L’ajout des transactions commerciales parmi le portefeuille de services de l’application aurait motivé le changement du traitement de certaines données qui transitent via le service. « Vous pourrez discuter avec plus d’entreprises sur WhatsApp, un moyen de contact plus efficace qu’un appel téléphonique ou l’échange d’e-mails  », soutient la plateforme. 

L’annonce de la nouvelle politique de confidentialité du service de messagerie avait, rappelons-le, suscité la colère de ses utilisateurs, déclenchant une campagne de désinstallation de l’application. Une réaction qui a notamment bénéficié à Telegram et Signal, des services concurrents de WhatsApp. Initialement prévue pour le 8 février, cette mise à jour de la politique de confidentialité ne prendra effet que le 15 mai prochain. Cette polémique constitue un nouvel épisode dans le feuilleton concernant la gestion des données personnelles par les GAFAM et particulièrement Facebook.  

L’usage fait par le géant des réseaux sociaux des données personnelles de ses usagers, notamment en les utilisant pour de la publicité ciblée, reste un procédé très critiqué tant par les internautes que par les gouvernements. 

Hajar LEBABI