Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Don japonais : La Fondation Orient-Occident reçoit 7 pianos électriques


Rédigé par Siham MDIJI le Jeudi 25 Novembre 2021

La Fondation Orient-Occident (FOO) a organisé, ce jeudi dans son siège à Rabat, une cérémonie dédiée au don de 7 pianos électriques offerts par l’Ambassade du Japon au profit de ses bénéficiaires. Une initiative visant à mettre en avant le rôle de la musique pour faciliter l'intégration des migrants et des réfugiés dans la société marocaine.



Dans le cadre du renforcement des relations culturelles et sociales nippo-marocaines, l’Ambassade du Japon a offert 7 pianos électriques à la Fondation Orient-Occident qui œuvre dans la promotion du dialogue des cultures, notamment à travers la mise en œuvre d’activités culturelles, ludiques, et artistiques.

« Les 7 pianos électriques, obtenus grâce à la générosité du peuple du Japon, s’assigne pour objectif d’enrichir davantage les activités culturelles au sein de cette Fondation », lit-on dans un communiqué de la FOO, rappelant que cette dernière, avec laquelle le Gouvernement du Japon collabore pour la première fois, est un des partenaires du Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR) au Maroc, ajoute la même source.

S’exprimant en présence de l’ambassadeur du Japon, Takashi Shinozuka, la présidente de la FOO, a déclaré que « cette rencontre est auspice de la musique et la culture », ajoutant que « ce don de liberté et d’amour offrira à notre communauté un moyen inédit de création, d’évasion, de rencontre entre les peuples ».

« Nous sommes dans un monde qui nous enferme où la musique est l’un des moyens pour que les migrants et les réfugiés puissent sortir de leur quotidien, parfois extrêmement difficile », a-t-elle révélé lors de la même cérémonie qui a également vu la participation de la chargée de protection au HCR, Sandra Flores, et du représentant du Rotary Club Chellah, Emmanuel Diercks de Casterlé.

De son côté, M. Shinozuka, a indiqué que « ce don de pianos a pour objectif d’ouvrir de nouveaux horizons aux migrants et aux demandeurs d’asile en leur offrant l’apprentissage et le perfectionnement d’un instrument de musique ».

« C’est grâce à la culture que des initiatives comme la vôtre ont pu casser et vaincre le racisme, les disparités et la différence des races et d’origines », a-t-il fait savoir, notant que « ces pianos sont des produits de Yamaha du Japon et symbolisent la pérennité et la qualité des relations nippo-marocaines ». 

A la fin de son allocution, l’ambassadeur a précisé que « nous comptons sur vous pour maintenir et entretenir ces instruments et nous sommes confiants de leur durabilité », souhaitant ainsi une bonne continuation pour la fondation dans sa noble mission.

Il convient de rappeler qu’outre ces activités artistiques, ladite Fondation vise également à faciliter l’intégration des réfugiés dans la société marocaine en leur fournissant une assistance dans le domaine psychosocial, éducatif, etc.