Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Discours Royal : Des points forts à tous les niveaux


Rédigé par Nabil LAAROUSSI le Lundi 12 Octobre 2020

À l’occasion de l’ouverture de la session d’automne de la 10ème législature, SM le Roi a adressé aux parlementaires un discours qui pose les rails du développement socio-économique.



Discours Royal : Des points forts à tous les niveaux
En ces circonstances exceptionnelles, marquées par des conséquences persistantes sur les plans sanitaire, économique, social et psychologique, SM le Roi a insisté, dans Son discours, sur la nécessité d’apporter un soutien indéfectible au secteur sanitaire et sur l’importance d’œuvrer « à la stimulation de l’activité économique et au renforcement de la protection sociale ».

La relance économique au sommet des priorités
A ce propos, le Souverain a souligné les dysfonctionnements et les déficits, révélés par la crise, qui ont eu un impact négatif sur l’économie nationale et particulièrement l’emploi.

Dans ce sens, SM le Roi a mis l’accent sur l’impératif de réformer les établissements du secteur public et de soutenir les petites et moyennes entreprises afin de « rehausser leur capacité à investir, à créer des emplois et à préserver les sources de revenu ». Le Souverain a également incité le secteur bancaire, la Caisse Centrale de Garantie, ainsi que les entreprises et les associations professionnelles à poursuivre leurs efforts de résilience face à la crise, rappelant que le dispositif des prêts garantis par l’État a bénéficié à plus de 20.000 d’entre elles, avec un montant avoisinant les 26 milliards 100 millions de dirhams.

15 milliards pour le Fonds Mohammed VI pour l’Investissement
SM le Roi a mis en exergue le rôle primordial du «Fonds Mohammed VI pour l’Investissement», dans le cadre de la relance économique. « Il interviendra pour doter les secteurs productifs du soutien nécessaire et pour financer et accompagner les grands projets envisagés, dans le cadre de partenariats public-privé », a insisté le Souverain, ajoutant que des structures managériales adéquates sont affectées audit fonds, afin d’y établir un système de bonne gouvernance, d’efficience et de transparence.

Afin d’élargir son apport économique, social et environnemental, SM le Roi a annoncé que le fonds sera doté de 15 milliards de dirhams pour financer les projets d’investissement dans différents secteurs, à savoir l’industrie, l’innovation, les activités à fort potentiel, les infrastructures, le tourisme et l’agriculture. 

La promotion du secteur social au centre des préoccupations Royales « Notre souci a toujours été que la dynamique de développement économique soit articulée à la promotion du secteur social, à l’amélioration des conditions de vie des citoyens », a affirmé le Souverain qui appelle à la généralisation de la couverture sociale au profit de tous les Marocains. Pour ce faire, SM le Roi a défini quatre axes principaux, qui visent à étendre la couverture médicale obligatoire qui concernera 22 millions bénéficiaires additionnels d’ici fin 2022, et à généraliser les allocations familiales qui profiteront à près de sept millions d’enfants en âge de scolarité, au profit de trois millions de familles.

Il s’agit également d’élargir la base des adhérents au système de retraite pour inclure environ cinq millions de Marocains parmi la population active non-titulaire d’un droit à une pension, et de généraliser l’accès à l’indemnité pour perte d’emploi au profit des Marocains ayant un emploi régulier

À l’issue de Son discours, le Souverain a exhorté l’ensemble des institutions et des forces vives de la Nation, et au premier chef le Parlement, « à se hisser au niveau des défis de la conjoncture actuelle et à répondre ainsi aux attentes des citoyens », soulignant que seule une mobilisation nationale générale permettra de relever les défis de la crise épidémiologique.

Nabil LAAROUSSI

Repères

L’agriculture au centre de la relance économique
Parmi tous les secteurs de développement énoncés dans le discours Royal, le Souverain a insisté sur l’importance de soutenir ce « secteurclé » qu’est l’agriculture et d’accélérer la mise en œuvre de tous les projets agricoles. Ainsi, outre la mobilisation d’un million d’hectares de terres agricoles collectives au profit des investisseurs et des ayants droit, dans le cadre de la nouvelle stratégie agricole, un budget d’environ 38 milliards de dirhams sera alloué aux investissements, à moyen terme, afin de valoriser la production agricole nationale et de faciliter le processus d’insertion professionnelle en milieu rural.
Adopter les principes de bonne gouvernance
SM le Roi a affirmé que l’évolution des mentalités et l’amélioration des performances des établissements publics sont nécessaires au succès de la relance économique. Le Souverain a également appelé les institutions de l’État à redéfinir le secteur public de manière substantielle et équilibrée pour en faire « un levier de développement ». Aussi, SM le Roi a incité le gouvernement « à opérer une révision profonde des critères et des procédures de nomination aux postes supérieurs, afin d’inciter les compétences nationales à intégrer la Fonction publique et à la rendre plus attractive ».