Menu
L'Opinion L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Tribune libre

Dirigeants algériens, je n'ai aucune pitié de vous


Rédigé par Najib Mikou le Samedi 19 Décembre 2020


Najib Mikou, Expert en Prospective et Etudes Stratégiques
Najib Mikou, Expert en Prospective et Etudes Stratégiques
Malgré la retenue de l'âge, malgré les enseignements des événements et de la vie, malgré le background des études et des années, malgré l'amour et le respect sincères que je témoigne à mes frères et sœurs algériens depuis que j'ai pris conscience que le Maroc n'est pas le seul pays au monde et que les marocains ne sont pas le seul peuple sur terre, je décide aujourd'hui d'user de tout mon droit humain à la liberté et je déclare haut et fort, de toutes mes forces et du plus profond de mon cœur, que je n'ai aucun respect pour les dirigeants algériens successifs depuis Ben Bella.

Je n'en peux vraiment plus, j'ai craqué, parce que je suis outré, je suis désespéré, je suis dégoûté, je suis scandalisé au plus haut point.

Je veux leur dire combien ils sont la risée d'un monde qui galope de pieds fermes vers l'avenir, combien ils sont les traîtres de leur propre pays, de leur propre peuple, combien ils sont les traîtres de mon pays, le Maroc, qui leur a tout donné, qui a tout fait pour eux, qui a cru jusqu'au bout en un lendemain meilleur pour cette région légitimement avide de paix, de stabilité et de développement. 

Ma rage contre eux est intense. Elle m'habite, me ronge, me bouffe la tête et le cœur. Elle a atteint en moi, son paroxysme.

L'Algérie et le peuple algérien méritent véritablement, sincèrement, de bien meilleurs dirigeants. Ils ne méritent vraiment pas ce sort, ce destin.

À défaut de servir le peuple algérien, à défaut de se surpasser pour en faire un peuple libre, développé et grand parmi les grands, à défaut d'en faire un paradis sur terre grâce à ses richesses humaines et naturelles incommensurables, leur unique programme, leur unique action, leur unique investissement, leur unique préoccupation, c'est de nuire au Maroc, c'est de déstabiliser son Régime par essence et par nature modéré et pacifiste, c'est de comploter, magouiller, manigancer avec le diable pour le faire saigner, pour casser son élan, pour perturber et retarder sa marche vers le progrès, quel qu'en soit le prix qu'ils  doivent payer.

Qui, quoi veulent-ils déstabiliser?!!! Un pays ancré dans les siècles et les siècles de l'histoire et de la géographie?!!! Une Monarchie plusieurs fois centenaire et fortement enracinée, aussi bien dans les cœurs et l'ADN de chaque marocain, que dans les veines, artères et reliefs de l'Afrique géographique et culturelle?!!! Ou encore un peuple millénaire par sa civilisation, sa culture, sa diversité et ses valeurs?!!! Comment peuvent-ils oser le penser, le tenter ?!!!

Même sérieusement atteint, affaibli, tabassé par un Coronavirus ravageur, le Président algérien trouve la force instinctive, le 13 décembre dernier, dans une courte apparition d'à peine 5mn, de son "hôp-hôtel" en Allemagne, à travers une vidéo de son compte Twitter, dans une tenue de campagne de plein hiver, quoique enfermé dans une chambre bien chauffée et à rideaux baissés, d'évoquer les dernières évolutions au Maroc sans évidemment le citer, et de rappeler comme dans un instinct de survie, que l'Algérie est plus forte que jamais. Et de décréter dès après cette apparition de fortune, que le prêche du vendredi d'après, dans toutes les mosquées de son pays, soit consacré à s'attaquer au Maroc et à prier pour son effondrement.

Mon Dieu quels dirigeants pourtant arabes, amazighs et musulmans comme les nôtres !!!! Mon Dieu quelle petitesse, quelle bassesse, quelle indélicatesse !!!!

Que nous veulent ces petites mains, ces psychopathes rongés de haine vénéneuse et assoiffés de sang, qui font de l'inimitié à l'égard du Maroc, le préambule et le chapitre 1 et 2 et 3 et 4 de leur programme de campagne électorale de façade, de propagande, et de leur quotidien au pouvoir?!!!! 

Qu'est ce qui peut amener à autant de haine constante et déconcertante, des dirigeants successifs envers un Etat mitoyen?!!!! 

D'aucun savent ce que veulent vraiment ces énergumènes à court de légitimité et de stature d'hommes d'Etat, qu'ils n'ont jamais atteint et qu'ils n'atteindront jamais, tant qu'un seul marocain existera sur terre. 

Outre leur "complexe Maroc" incurable, ces dirigeants rétrogrades encore et inlassablement connectés, accrochés toutes griffes dehors, à l'ère révolue de la guerre froide et du bloc soviétique, ont purement et simplement des visées hégémoniques sur tout le Maghreb, dont sa grande façade Atlantique, de leadership en Afrique et pourquoi pas, de membre permanent d'un Conseil de Sécurité en perspective de refondation.

Ces malades du pouvoir, bien au-delà de leur propre peuple et de leurs très étendues frontières offertes indûment par la puissance coloniale, se vantent de leur million de martyrs et de leurs océans d'hydrocarbures pour croire en leurs rêves cauchemardesques, pitoyables. 

Dans le million de martyrs algériens, font-ils mine d'oublier qu'il il y en avait des milliers de marocains qui ont mêlé leur sang et leur vie à ceux de leurs frères algériens pour que ce pays jumeau recouvre son indépendance, tout comme le Maroc, et que ensemble, on prenne le chemin de la démocratie et du développement?!!! Font-ils mine d'oublier nos centaines de milliers de martyrs tombés pour l'indépendance de notre propre pays sans que jamais on en ait fait un fond de commerce ?!!!

Les océans d'hydraucarbures sont une manne des cratères de cette étendue géographique pour financer l'essor, le développement et la grandeur économique du peuple algérien, au lieu qu'elle soit dédiée à l'enrichissement illicite et strictement personnel des teneurs des vannes, au dépens du bien-être de leur propre peuple qu'ils maintiennent volontairement, sciemment dans l'asservissement, la misère et le sous-développement. 

Comment notre pays, trop géné dans son quotidien par ces vampires en carton, peut-il s'en débarrasser ?!!! 

En les ignorant? Impossible, ça ne suffira pas, ce serait même naïf. Ils sont trop présents, trop encombrants par leurs nuisances permanentes, infatigables.  

En fermant notre ambassade à Alger et en construisant un mur tout le long de nos frontières communes? Ça ne réglera rien, bien au contraire, ça accentuera la souffrance des deux peuples et leur valera la pitié du reste du monde. 

En se ralliant aux Kabyles et autres forces vives algériennes pour leur donner le coup de main décisif et salutaire, permettant de destituer et d'éradiquer à jamais ces traîtres sans scrupule? Le Maroc ne saura, ne pourra jamais le faire, car ça ne lui correspond, ni ne lui ressemble nullement. 

Je peux continuer des jours et des pages, à citer les pistes de solutions, tellement ma rage est sans commune mesure, sans limite. Mais je trouve que finalement, l'unique solution est entre les mains du peuple algérien lui-même. Elle s'appelle la démocratie véritable. 

Le peuple algérien dans son bel élan du Hirak, doit aller jusqu'au bout de ses convictions et sacrifices, pour instaurer une véritable démocratie, portée par des civiles patriotes et des institutions réellement représentatives de sa volonté et de sa richesse humaine et culturelle. 

Le pays du million de martyrs pour l'indépendance, a besoin aujourd'hui d'autant de martyrs s'il le fallait, pour la liberté, la dignité et le développement, comme aspirations naturelles, légitimes de ce grand peuple frère intime, pour la grandeur et le rayonnement international de l'Algérie, pour la fusion maghrébine et la libre circulation de nos familles respectives, avides de se retrouver et de vivre ensemble dans la cordialité et la complicité fraternelle.

En attendant, mon pays le Maroc, continuera d'avancer avec détermination sur son chemin du progrès et de la démocratie, sans son voisin de l'Est, mais avec tous ses voisins et frères de la géante Afrique et tous ses partenaires européens, asiatiques et américains. 

C'est réellement dommage que des dirigeants consacrent autant de temps et d'énergie à nuire à eux-mêmes et à leur voisin. 

Najib Mikou, Expert en Prospective et Etudes Stratégiques


  



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 30 Novembre 2021 - 20:36 Plaidoyer pour la langue Arabe classique