Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Diplomatie : Le Maroc s’engage à sécuriser la région


Rédigé par Hajar LEBABI le Jeudi 1 Octobre 2020

Entre visite de Bourita à Bamako, dialogue inter-libyen de Bouznika et visite du chef du Pentagone au Maroc, le Royaume s’engage à sécuriser la région.



Diplomatie : Le Maroc s’engage à sécuriser la région
Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a effectué, mardi, une visite à Bamako.

Durant cette visite, Bourita a été reçu en audience par le président de transition de la République du Mali, Bah N’Daw. Il s’est, également, entretenu avec le Viceprésident de transition, le Colonel Assimi Goïta, ainsi qu’avec le Premier ministre de transition, M. Moctar Ouane.

L’ensemble des interlocuteurs maliens, et à leur tête le président de transition de la République du Mali, ont tenu à exprimer leurs sincères remerciements à SM le Roi Mohammed VI, pour la sollicitude permanente dont Sa Majesté a toujours entouré la République du Mali et son peuple. Bourita, porteur d’un message d’encouragement, d’amitié et de solidarité envers les autorités maliennes et le peuple malien, a déclaré à la presse de ce pays que le Royaume réitère sa « disposition à accompagner le Mali dans cette phase importante de son histoire récente ».

« Un message d’encouragement par rapport à toutes les actions importantes qui ont été prises pour placer le Mali sur la voie d’une transition apaisée, prometteuse et permettant de construire le Mali de demain », a précisé le ministre des Affaires étrangères.

Des actions ambitieuses pour plus de coopération sécuritaire 
Dans ce sillage, il est certain que le Maroc œuvre à sécuriser la région. Plusieurs actions, à caractère diplomatique, tenues ces derniers jours, attestent de cette ambition de renforcer la sécurité. C’est dans cette logique que le Royaume se prépare à accueillir le 2e round du dialogue interlibyen à Bouznika. Des médias libyens annoncent une réunion probable ce jeudi 1er octobre, entre le président du Haut Conseil d’Etat, Khaled Al Mechri, et le président du Parlement de Tobrouk, Aguila Saleh.

Un premier round du dialogue a été tenu entre les délégations du Haut Conseil d’Etat libyen et du Parlement de Tobrouk, du 06 au 10 septembre. Un événement qui a connu un grand succès, confirmant le rôle important joué par le Royaume pour aider les parties libyennes. Et ce, dans l’objectif de trouver une solution politique à leurs différends et ainsi permettre à ce pays du Maghreb de sortir du chaos dans lequel il est plongé depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011.

Dans cette optique de renforcement de la coopération sécuritaire, le ministre américain de la défense, Mark Esper, a entamé, hier mercredi, une visite au Maghreb qui sera clôturée par une visite à Rabat afin de réaffirmer l’engagement des Etats-Unis dans la région. En effet, pour le chef du Pentagone, cette visite a pour objectif de « renforcer les relations déjà étroites » dans le domaine de la sécurité avec le Maroc qui accueille chaque année l’exercice militaire African Lion.
 
Hajar LEBABI