Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Dialogue social : L’UGTM plaide pour la préservation des emplois


Rédigé par La rédaction le Samedi 11 Juillet 2020

Les acteurs économiques et sociaux, réunis vendredi à Rabat, ont été unanimes à souligner l'importance du nouveau round du dialogue social tripartite pour la redynamisation et la relance de l'économie nationale.



Dialogue social : L’UGTM plaide pour la préservation des emplois
Peu avant la tenue de ce round présidé par le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, en présence du ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit et du ministre du Travail et de l'insertion professionnelle, Mohamed Amekraz, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), l'Union marocaine du Travail (UMT), la Confédération démocratique du Travail (CDT) et l’Union nationale du Travail au Maroc (UNTM) ont mis en avant l'importance de cette réunion qui intervient après la reprise des activités économiques suite à l'allègement progressif du confinement sanitaire imposé par la pandémie de la Covid-19.

Dans ce sens, le secrétaire général de l’UGTM, Mayara Enâam a fait savoir que cette réunion intervient sur fond de la reprise des rounds du dialogue social institué le 25 avril 2019, notant que les discussions se sont penchées sur les moyens à même de redynamiser l’économie à travers le soutien aux activités des entreprises nationales et de promouvoir la production nationale tout en surmontant les obstacles entravant la création d’emplois.

Le président de la CGEM, Chakib Alj a appelé de son coté à un dialogue positif en vue de mettre en place une plateforme à même d’aboutir à un accord avec le gouvernement et l’ensemble des partenaires socio-économiques, soulignant la nécessité d’examiner les moyens pour préserver près de 600.000 emplois provisoirement suspendus dans presque 100.000 entreprises dans le secteur formel, outre 3.4 millions postes d’emploi suspendus dans une situation de précarité.

Par ailleurs, il a été relevé que la finalité du dialogue est de discuter des conditions que vit actuellement la classe ouvrière ainsi que des moyens susceptibles de restituer les emplois perdus en raison de la pandémie et de préserver le pouvoir d’achat de l’ensemble des salariés. Il s’agit aussi pour les entreprises de reprendre leurs activités et de contribuer à la relance économique au service de l’intérêt national.
 
 

  


Dans la même rubrique :
< >