Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Développement intégré

Béni-Mellal / Khénifra


Rédigé par ELAZHAR le Dimanche 15 Mars 2020

Industries agroalimentaires : réalisation de 194 projets avec un investissement de 5,1 milliards de dhs et création de 25.000 emplois



Développement intégré
Dans le but de promouvoir le secteur des industries agroalimentaires et de développer avec efficience ses chaînes de valeur intégrées et compétitives, une stratégie globale a été élaborée conjointement entre les Départements de l’Agriculture et de l’Industrie ainsi que les professionnels, et qui s’était concrétisée par la signature en 2017 d’un contrat-programme s’étalant sur 5 ans, avec un investissement global de 12 milliards de dirhams dont 8 milliards des opérateurs privés et 4 milliards de la part des Départements de l’Agriculture (2,8) et de l’Industrie (1,2).

Ainsi, ces synergies du Fonds de développement agricole et du Fonds de Développement Industriel intervenant dans le cadre de ce contrat-programme, ont permis la réalisation de 194 projets avec un montant d’investissement de 5,1 milliards de dirhams et la création de plus de 25.000 emplois.

Les investisseurs ont donc été appelés à se regrouper et à réaliser leurs investissements dans la zone industrielle au lieu des unités individuelles ou sous-dimensionnées par rapport à la réalité du marché en mettant l’accent sur le rôle de l’Agence de Développement Agricole (ADA) dans leur accompagnement et leur regroupement.

Rappelons que cette dynamique agricole dans la région de Béni Mellal-Khénifra a réalisé d’importants résultats à travers la création de 102 projets dans le cadre du Pilier I et du Pilier II pour un montant de 5,7 milliards de dirhams, la plantation de 47.000 ha (dont 30.000 ha d’oliviers), la construction de 48 unités de valorisation, outre la généralisation des semences sélectionnées et de la mécanisation.

A cet effet, ces mesures ont donné des résultats record :

• 900.000 tonnes de betterave sucrière ont été produites, soit plus de 78 tonnes par hectare ;
• 500.000 tonnes d’agrumes, ce qui représente 20% de la production nationale et une augmentation de 140% par rapport à 2008 ;
• 240.000 tonnes d’olives, soit une hausse de 86% par rapport à 2008, année du lancement du programme.
 
Ainsi, conformément à la Vision Royale, il est devenu primordial de développer les investissements dans les industries agroalimentaires sur fond d’un plan de développement intégré visant à établir une industrie forte et compétitive. Le principal objectif serait de faire de la région un pôle économique capable de créer des opportunités d’emploi, de valoriser ses ressources et de soutenir ses secteurs productifs pour un développement socio-économique durable.
 
ELAZHAR