L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



International

Désinformation et scepticisme face aux vaccins aux USA


Rédigé par L'Opinion le Jeudi 7 Juillet 2022



Alors que la désinformation sur la Covid-19 continue de prospérer, davantage de parents aux Etats-Unis se demandent si les autres vaccins sont bien nécessaires pour leurs enfants et de plus en plus d’adultes préfèrent se passer des injections, même celles dont la sécurité est depuis longtemps prouvée. Car la politisation des vaccins contre la pandémie est venue alimenter le mouvement antivaccins, contribuant à la baisse du nombre d’immunisations contre la rougeole, la polio et autres maladies dangereuses.

Les parents «demandent s’ils (les vaccins) sont vraiment nécessaires ou si nous pouvons les administrer plus tard», dit Jason Terk, pédiatre texan et porte-parole de l’Académie américaine des pédiatres. «Il ne s’agit pas d’une majorité de parents, mais nous voyons des nombres plus élevés», ajoute-t-il.

Les messages des anti-vaccins sur les réseaux sociaux sont amplifiés par des personnalités politiques conservatrices ainsi que par des campagnes venues de l’étranger, dont la désinformation sur les vaccins précède la pandémie. Et avec la baisse des taux de vaccination, il est à craindre que des maladies largement éradiquées dans de nombreuses régions à travers le monde ne fassent leur réapparition. L’Etat de Washington a, quant à lui, constaté une baisse de 13% des taux de vaccination des enfants en 2021 par rapport à ceux précédant l’apparition de la pandémie, et le taux de vaccination du Michigan pour les tout-petits est tombé l’année dernière à 69,9%, au plus bas depuis une décennie.

 



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 27 Septembre 2022 - 12:28 Santé : Khosta-2, un nouveau virus inquiétant







🔴 Top News










 
Other