L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Des émeutes à Bruxelles après la victoire du Maroc contre la Belgique


Rédigé par Mina Mina Elkhodari Dimanche 27 Novembre 2022

Au moment où les Marocains fêtent la victoire historique des Lions de l’Atlas contre la Belgique dans la Coupe du monde de football au Qatar, des débordements ont éclatés, ce dimanche en après-midi dans le centre-ville de Bruxelles. Détails.



La situation semble tendue dans la capitale belge à l'issue du match qui a opposé, ce dimanche 27 novembre, le Maroc et la Belgique dans le cadre de la Coupe du monde de football au Qatar. La défaite de l'équipe belge a tellement frustré quelques supporters qu'ils sont descendus dans la rue pour l'exprimer violement. 
 
Des émeutes ont éclaté, cette après-midi le centre-ville de Bruxelles, faisant des dégâts et des blessures. Plusieurs vidéos publiées sur les réseaux sociaux ont montré des scène de violence entre la police et des supporters en colère. La police de la ville a déployé les éléments antiémeute, qui ont usé de canons à eau  et des bombes lacrymogène pour disperser des supporters qui ont lancé des projectiles. La police a procédé à une dizaine d’arrestations, selon la presse belge. 
 
Dans l’après-midi de ce dimanche, les autorités avaient lancé un appel aux citoyens en leur demandant d’éviter le secteur du boulevard du Midi et des rues adjacentes, terrain de violence.
 
Sur Twitter, le bourgmestre de Bruxelles, a dénoncé  les incidents qui ont eu lieu dans la capitale belge, « Je déconseille donc aux supporters de venir dans le centre-ville. La police engage tous ses moyens pour maintenir l’ordre public », a-t-il indiqué, avant de préciser que la police a reçu l'ordre de procéder à des arrestations administratives.
 
D’après la presse belge, les actes de violence ont commencé peu avant 15 heures et les tensions entre les supporters se sont accentuées après la défaite de l’équipe belge contre le Maroc, indiquant que des voitures ont été brulées et une partie importante du mobilier urbain a été détruite.

La même source fait état de plusieurs cas de violence à l'égard de membres de la police et des journalistes sur place.









🔴 Top News