L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search



International

Des avions américains larguent davantage d'aide à Gaza


Rédigé par L'Opinion avec AFP Mardi 5 Mars 2024

Des avions-cargos américains ont largué plus de 36.000 repas sur Gaza mardi lors d'une opération conjointe avec la Jordanie, a annoncé l'armée américaine au moment où la communauté internationale s'efforce à enrayer une crise humanitaire.



"Le Commandement central des États-Unis et la Force aérienne royale jordanienne ont procédé à un largage combiné d'aide humanitaire dans le nord de Gaza le 5 mars 2024 à 14h30 (heure de Gaza) afin de fournir une aide essentielle aux civils touchés par le conflit en cours", a déclaré le commandement militaire dans un communiqué.
 
Selon les Nations Unies, une famine est "quasiment inévitable" à Gaza, tandis que l'Organisation mondiale de la santé a déclaré avoir vu des scènes horribles d'enfants mourant de faim dans le nord du territoire lors d'une récente mission d'aide dans deux hôpitaux.
 
"Nous continuons de planifier des missions de livraison d'aide", a poursuivi le Commandement militaire américain pour le Moyen-Orient (Centcom), les habitants de Gaza étant confrontés à de graves pénuries de nourriture, d'eau et de médicaments.
 
Une porte-parole du Pentagone, Sabrina Singh, a déclaré lundi qu'entre 30 et 120 camions par jour avaient acheminé de l'aide à Gaza la semaine dernière.
 
"C'est nettement insuffisant pour nourrir la population", a-t-elle déclaré, tout en précisant que les largages aériens étaient destinés à compléter et non à remplacer l'aide acheminée par voie terrestre.
 
Les Etats-Unis, allié le plus fidèle d'Israël, ont commencé samedi à larguer de l'aide à Gaza, proie de bombardements incessants de la part d'Israël depuis l'attaque sanglante du Hamas le 7 octobre.
 
L'attaque a entraîné la mort d'au moins 1.160 personnes, la plupart des civils, selon un décompte de l'AFP réalisé à partir de données officielles israéliennes.
 
En représailles, Israël a juré d'anéantir le Hamas, au pouvoir à Gaza depuis 2007, qu'il considère comme une organisation terroriste de même que les Etats-Unis et l'Union européenne. L'offensive israélienne a fait 30.631 morts, en majorité des civils, selon le ministère de la Santé du mouvement islamiste.



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Juillet 2024 - 17:51 Palestine : Hamas arrête les négociations







🔴 Top News