Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Dépistage Covid-19 : La polémique des tests PCR prendra-t-elle bientôt fin ?


Rédigé par Siham MDIJI le Jeudi 17 Septembre 2020

Malgré les efforts déployés par les autorités sanitaires, les délais pour recevoir les résultats des tests PCR demeurent très longs pour certains. Un nouveau test plus rapide est en vue.



Dépistage Covid-19 : La polémique des tests PCR prendra-t-elle bientôt fin ?
Aujourd’hui, avec la flambée des cas d’atteinte par le Sars-CoV-2, les laboratoires habilités à réaliser les tests PCR sont submergés par l’afflux massif des patients, ce qui restreint leurs capacités analytiques.

Les longs délais d’attente sont désormais contre-productifs dans la lutte contre l’épidémie. Dans la majorité des cas, les résultats ne sont disponibles qu’après plus de 48 heures.

C’est le grief qui revient le plus à l’encontre des laboratoires, qui semblent être sous le feu des critiques ces derniers jours. En effet, les délais des tests PCR sont critiqués pour la longue durée requise avant d’afficher les résultats. 

Ce long délai ne manque pas d’impacter celui de la détection des personnes avec lesquelles le malade a été en contact. 

Mis à part le fait qu’il s’agisse d’un bon test de détection de l’infection à la Covid-19, il ne contribue pas avantageusement à détecter la contagiosité. De nombreux épidémiologistes avancent la possibilité de réaliser des tests rapides, ne nécessitant pas d’instruments coûteux et pouvant permettre de mieux diagnostiquer et contrôler l’épidémie de la Covid-19.

Vers une substitution des tests PCR ?

Plus rapide que les tests PCR, les tests « antigéniques », appelés TRA, sont actuellement expérimentés pour désengorger les laboratoires d’analyses et pour repérer la Covid-19 au moment du prélèvement même.

Plutôt que de chercher le génome du virus, ces tests recherchent ses « antigènes ». Une méthode rapide, peu chère et simple, mais dont l’efficacité est encore discutée.

Par ailleurs, il faut réaliser un prélèvement au fond de la cavité nasale, à l’aide d’un écouvillon. Une fois la matière recueillie, il suffit de la mélanger à un réactif sur une compresse et voir directement si la personne testée est porteuse, ou pas, de la covid-19. En outre, les tests PCR peuvent aussi s’effectuer par le biais d’un test salivaire qui est, pour certains, plus simple et moins désagréable.

En effet, les tests de dépistage rapides seront bientôt opérationnels dans certains pays. Il s’agit de repérage des protéines du virus en quelques minutes (15 à 20 minutes). 

Ceci permet de trier rapidement les personnes probablement contaminées.  

Cependant, un résultat positif doit impérativement être confirmé par un PCR qui reste le test de référence. 

Enfin, il est à escompter que d’autres régions du monde recourent aux nouveaux tests, notamment le Maroc.  
 
Siham MDIJI