Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Département d'Etat : l'Africa Focus Group permettra de renforcer les capacités de lutte antiterroriste


Rédigé par S.M le Vendredi 3 Décembre 2021

Coprésidé par le Maroc, l'Africa Focus Group relevant de la Coalition Internationale contre Daesh, permettra de renforcer les capacités civiles de lutte contre la menace terroriste en Afrique, a indiqué le département d’Etat américain.



Département d'Etat : l'Africa Focus Group permettra de renforcer les capacités de lutte antiterroriste
« L’Africa Focus Group permettra à la Coalition d'entreprendre des programmes de renforcement des capacités civiles pour aider à faire face à la menace de Daesh en Afrique, et de synchroniser ces efforts avec les initiatives existantes sur le terrain », a indiqué la diplomatie américaine dans un communiqué diffusé suite à la réunion des Directeurs politiques de la Coalition Internationale contre Daesh, tenue jeudi à Bruxelles, avec la participation du Royaume. 
 
S'exprimant lors de la session inaugurale de cette réunion, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'Étranger, Nasser Bourita, a indiqué que le Maroc a toujours attiré l'attention de la communauté internationale, en général, et de la Coalition mondiale contre Daesh, en particulier, sur la nécessité de faire face à la menace « croissante » des groupes terroristes en Afrique.

M. Bourita a rappelé également que le Maroc a accueilli en juin 2018 à Skhirat la première réunion des Directeurs politiques dédiée à l'Afrique, soutenant que le lancement de ce groupe de réflexion, « un effort supplémentaire », est « plus que jamais d'actualité » vis-à-vis de l'évolution continue de la situation dans le continent.

Le Maroc et le Niger sont coprésidents de ce groupe, aux côtés des États-Unis et de l'Italie. Cette session inaugurale a été marquée par les interventions des quatre coprésidents du Groupe, dont celles également en ligne du Secrétaire d’État américain, Antony Blinken, et du ministre italien des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale, Luigi Di Maio, ainsi que de l'ambassadeur du Niger à Bruxelles, Alhassane Ide.

Selon le communiqué du département d'Etat, l'Envoyé spécial américain pour la Coalition mondiale, John Godfrey a relevé à cette occasion les efforts déployés par la Coalition en matière de prévention d'une résurgence de Daesh en Irak et en Syrie et exprimé son soutien continu pour tirer parti des efforts de la Coalition contre les menaces croissantes de l’Etat islamique (EI) ailleurs, notamment les branches de l’EI en Afrique subsaharienne et en Afghanistan.

En ce qui concerne l'Irak, les partenaires de la Coalition ont exprimé leur soutien aux récentes élections irakiennes et aux efforts en cours pour former un nouveau gouvernement, avec lequel la Coalition se réjouit de poursuivre son partenariat stratégique dans la lutte continue contre Daesh, a relevé la même source.

S’agissant de la Syrie, la Coalition, désormais forte de 84 membres, s'est engagée à stabiliser et à développer l'économie dans les zones libérées de Daesh, et à répondre aux graves problèmes de sécurité.

« La coalition reste unie et résolue dans sa détermination à obtenir la défaite durable de Daesh/EI partout où il opère, et à traduire en justice les responsables de ses exactions », conclut le communiqué de la diplomatie