Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Défense : Les FAR renforcent leur coopération interarmées au niveau continental


Rédigé par S. A. le Dimanche 8 Mai 2022

Loin de se limiter aux manoeuvres d’African Lion, la coopération militaire entre le Maroc et les pays d’Afrique subsaharienne s’étend à plusieurs niveaux, à l’image des récentes activités avec le Mali et le Nigeria.



Défense : Les FAR renforcent leur coopération interarmées au niveau continental
La coopération entre le Royaume et ses partenaires en Afrique subsaharienne, loin de se limiter au volet économique, comprend une composante militaire et sécuritaire discrète, mais qui pour certains pays, notamment ouest-africains, remonte à loin. Les relations interarmées entre les Forces Armées Royales (FAR) et le reste des armées continentales, notamment ouest-africaines, représentent un exemple éloquent de cette coopération qui s’étend également à la formation.

Un partenariat qui reste d’actualité avec la visite récente au Royaume d’une délégation de l’école de maintien de la paix de Bamako « Alioune Blondin Bèye » (EMPABB). Selon la revue officielle des FAR, cette visite vise à mettre en place un cadre de partenariat dans les domaines de la recherche scientifique et de la formation « à travers un appui multiforme », au centre d’analyse et de recherche de l’espace sahélo-saharien de l’EMPABB.

Les FAR se sont également engagées à assister l’Institut dans la création d’une revue dédiée, notamment sur le volet éditorial via la participation d’experts militaires et de professeurs du Collège Royal de l’Enseignement Militaire Supérieur (CREMS) ou encore d’autres institutions marocaines. L’EMPABB est, rappelons-le, une école dédiée aux questions liées au maintien de la paix et adaptée aux réalités africaines en la matière. Elle a pour principale mission de renforcer les capacités de la Force en Attente de la CEDEAO (FAC), en offrant des formations aux composantes militaire, police et civile de la FAC.

Parallèlement, les FAR ont accueilli une délégation de la 30ème promotion du Collège de Défense Nationale du Nigeria. Ce sont une quinzaine d’officiers stagiaires et une dizaine de cadres nigérians qui ont, selon la revue des FAR, effectué un voyage d’études au Maroc. Conduite par le Général de Brigade Og Unubogu, cette délégation a, lors de son séjour, assisté à une série de rencontres, séminaires et conférences sur des thématiques diplomatiques, énergétiques et militaires.

Pour rappel, le Nigeria représente l’une des plus importantes économies continentales et fait face à de sérieux défis sécuritaires, entre la lutte contre Boko Haram et la sécurisation de la région du Delta. En plus des possibilités de coopération militaire offertes entre Rabat et Abuja, notamment pour profiter de l’expérience des FAR en matière de guerre asymétrique, le Nigeria représente un client potentiel de taille pour le futur écosystème de la Défense marocaine.



S. A.