Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Dakhla-Oued Eddahab / CRDH : Suivi de l'exécution des projets socio-économiques


Rédigé par La rédaction le Mercredi 1 Décembre 2021



Lors d'une rencontre présidée mardi par le wali de la région, Lamine Benomar, en présence notamment du gouverneur de la province d’Aousserd, Abderrahaman El Jaouhari, les membres du comité régional du développement humain (CRDH) ont passé en revue l’exécution de 104 projets pour un montant global de plus 20,4 millions de dirhams (MDH).

Pour la province d’Oued Eddahab, il s’agit de 78 projets, nécessitant 11,69 MDH, avec un taux d’exécution d’environ 50%.

Le programme d’accompagnement des personnes en situation de précarité porte sur 15 projets, pour une enveloppe de plus de 2 ,74 MDH et dont le taux d’exécution est de l’ordre de 76,03%.

Pour ce qui est du programme relatif à l’amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes, le montant des crédits s’élève à plus de de 4,71 MDH (49 projets), avec 30,25 % comme taux d’exécution.

A cela s'ajoutent 14 projets d'un investissement de plus de 4,22 MDH, dans le cadre du programme relatif à l’impulsion du capital humain des générations montantes, avec un taux d’exécution de 54,65 %.

De même, les membres du CRDH ont approuvé deux projets au profit des personnes âgées sans ressources portant sur l’acquisition de 10 concentrateurs d’oxygène (126.991 DH) et de 40 chaises roulantes (48.000 DH).

Ils ont aussi adopté deux projets dans le cadre du programme relatif à l’impulsion du capital humain des générations montantes, portant sur le soutien scolaire au profit des élèves (450.000 DH) et sur l’acquisition d’équipements pour créer cinq espaces de jeux au sein des unités préscolaires (320.000 DH).

Concernant la province d’Aousserd, les membres du CRDH ont mis l’accent sur 26 projets programmés en 2021 d’un coût de plus de 8,71 MDH.

Il s’agit de quatre projets inscrits dans le programme relatif au rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base dans les espaces territoriaux les moins équipés, nécessitant une enveloppe de plus 2,3 MDH, avec un taux d’exécution de 90%.

Pour ce qui est du programme d’accompagnement des personnes en situation de précarité, le taux d’exécution des 8 projets est de l’ordre de 80%, mobilisant des crédits qui s’élèvent à plus de 2,74 MDH.

S’agissant du programme d’amélioration du revenu et l’insertion économique des jeunes, le montant des crédits programmés se chiffre à plus de 3,14 MDH, portant sur quatre projets et dont le taux d’exécution est de 40%.

Quant au programme relatif à l’impulsion du capital humain des générations montantes, le montant des crédits s’élève à plus de 1,15 MDH, portant sur 10 projets dont le taux d’exécution est de 80%.

Les membres du CRDH ont aussi approuvé la programmation des crédits exceptionnels pour la gestion de trois salles de l’enseignement préscolaire au centre de Bir Gandouz (165.000 DH).

  


Dans la même rubrique :
< >