Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Dakhla : La dynamique de développement se poursuit


le Lundi 23 Novembre 2020

La dynamique de développement intégré dans la ville de Dakhla s’est vue renforcée, jeudi, grâce à l’inauguration et au lancement de plusieurs projets socio-économiques.



Dakhla : La dynamique de développement se poursuit
Ainsi, à l’occasion du 65ème anniversaire de la Fête de l’Indépendance, le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, Lamine Benomar, accompagné notamment du président du Conseil régional, El Khattat Yanja, a donné le coup d’envoi des travaux de réaménagement et de qualification de la zone industrielle Essalam.

Ce projet, d’un coût financier de 130 millions de dirhams (MDH), s’inscrit dans le cadre de la convention spéciale relative à la mise en œuvre du plan de développement intégré de la région de Dakhla-Oued Eddahab (axe du commerce extérieur).

Les travaux portent sur l’aménagement de routes, sur une longueur de 10 km à l’intérieur de la zone industrielle, la réalisation de trottoirs, le réaménagement du réseau d’assainissement liquide à l’intérieur et à l’extérieur du site sur 15 km, en plus de la mise en place d’un réseau d’éclairage public sur 8,5 km.

Le projet vise à renforcer les infrastructures de base de la zone industrielle, à améliorer les conditions sanitaires et environnementales du quartier industriel, à séparer les eaux usées industrielles du réseau d’assainissement de la ville et à protéger la baie de Dakhla de la pollution.

Le wali et la délégation l’accompagnant ont également inauguré la «Maison de l’artisane» de Dakhla, dont le coût total s’élève à 2,1 MDH, réparti sur les travaux de construction (1,88 MDH) et l’acquisition de matériel technique et de matières premières (220.000 dirhams).

Ce projet fait partie d’une convention de partenariat pour mettre en œuvre le programme de développement intégré de la région de Dakhla-Oued Eddahab (axe de l’artisanat). La «Maison de l’artisane» comprend un atelier, des salles d’exposition, une salle de stockage, une salle multidisciplinaire, un bureau des coopératives bénéficiaires, un magasin, ainsi que de dépendances sanitaires.

M. Benomar a en outre inauguré le centre «Taiba» pour l’intégration socio-économique des femmes de la région, un projet qui a été réalisé sur une superficie totale de 482 m2, pour un coût de 1,45 MDH.

Le centre vise à promouvoir davantage la politique de protection sociale, à promouvoir les efforts d’intégration des femmes dans le tissu de développement local et à consacrer le principe de l’égalité des chances entre les sexes pour prévenir la marginalisation et l’exclusion sociale.

Il propose également des services d’écoute et de conseil, de formation, de formation professionnelle, de présentation de produits, d’une maternelle, d’un projet de soutien aux personnes âgées, d’un projet de mémorisation du Saint Coran pour les filles, ainsi qu’un certain nombre de projets sociaux locaux.

  


Dans la même rubrique :
< >