Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Dakhla / Economie : mesures prises pour assurer la reprise


le Mercredi 3 Juin 2020

Assurer la reprise économique et atténuer les effets de la pandémie dans la région ont été au centre d'une réunion du Comité régional de veille économique.



Dakhla / Economie : mesures prises pour assurer la reprise
Cette réunion s’est assignée également pour objectifs d’évaluer la conjoncture socio-économique actuelle et d’assurer le suivi et la mise en œuvre des mesures adoptées par le comité de veille économique à même d’accompagner l’ensemble des secteurs économiques pour reprendre leurs activités progressivement, le but étant de protéger l’entreprise, épine dorsale d’une économie saine et principale pourvoyeuse d’emplois.

Présidée par le wali de la région de Dakhla Oued-Eddahab, Lamine Benomar, la réunion visait à concrétiser l’approche participative et d’interaction avec les différentes parties prenantes, y compris les présidents des chambres professionnelles et les acteurs économiques, afin d’examiner les mesures de reprise de l’activité économique locale.

A cette occasion, le wali de la région a souligné la nécessité d’accompagner les secteurs professionnels de commerce, du tourisme, d’industrie et de services, en prenant en compte les mesures préventives, axées sur la protection de la santé des citoyens et sur l’absorption de l’impact de la crise engendrée par la pandémie. Il a mis l’accent sur les différentes mesures prises dans le souci de juguler la propagation de la pandémie, citant la garantie exceptionnelle «Damane Oxygène» pour venir en aide aux entreprises en difficulté, le versement des indemnités en faveur des ménages Ramedistes et non-Ramedistes et la suspension du paiement des cotisations sociales dues à la CNSS au titre de la période allant du 1er mars au 30 juin 2020, et une remise gracieuse des majorations de retard au titre de la période précitée, ainsi que la mise en place de la plateforme «SMART» (Système de Management des Autorisations, Reporting et Traitement).

Il a également plaidé pour la réalisation des projets disposant d’un crédit budgétaire suffisant et la réduction des délais de paiement pour soutenir les entreprises et les fournisseurs et les aider à surmonter les problèmes de trésorerie, à même d’accélérer le paiement des redevances des entreprises.

Pour sa part, le président du Conseil de la région, El Khattat Yanja, a jugé nécessaire de mettre en place des stratégies sectorielles, impliquant les interprofessionnels, les différents services extérieurs et les acteurs économiques pour garantir la dynamique économique.

M. Yanja a aussi appelé à adopter toutes les précautions nécessaires à la préservation de la santé de leurs salariés et clients, soulignant que la préservation de la santé des citoyens et contenir la propagation du virus demeurent prioritaires dans cette prochaine phase.

Le président de la Chambre de l’agriculture, Ahmed Baba Ammar a, quant à lui, souligné que malgré l’impact de la pandémie sur les programmes de développement agricole, le secteur a pu maintenir ses actions, dans la mesure où tous les marchés nationaux ont été approvisionnés régulièrement, tout en sauvegardant les prix selon l’offre et la demande.

De même, M. Baba Ammar a noté que le programme d’urgence pour atténuer les effets du retard des précipitations et assurer la protection du bétail dans la région a eu des retombées positives sur les éleveurs.

  


Dans la même rubrique :
< >