Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Dakhla / Droits de l’Homme : Le CNDH et le Médiateur du Royaume travaillent de concert


Rédigé par La rédaction le Dimanche 24 Octobre 2021

Une convention de partenariat et de coopération a été récemment signée à Dakhla entre le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et l’institution du Médiateur du Royaume, pour la protection et la promotion des droits de l’Homme.



Dakhla / Droits de l’Homme : Le CNDH et le Médiateur du Royaume travaillent de concert
Signée par le Médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou et la présidente du CNDH Amina Bouayach, cette convention vise à renforcer l’action commune en faveur de la consolidation de la culture de droit et de l’obligation et à consolider l’éducation aux droits de l’Homme et à la citoyenneté dans la pratique des droits, à même d’asseoir les fondements de la gouvernance dans la gestion administrative.

Il s’agit également de tenir régulièrement des séances de travail, en vue de débattre des questions d’intérêt commun, d’approfondir le dialogue et d’examiner les moyens de traitement des dossiers en fonction de la compétence de chaque partie.

Les deux parties s’engagent également à organiser des journées d’étude, des réunions et des séminaires portant sur des questions d’intérêt commun, à même d’échanger autour des expériences et expertises en matière de formation, de stages et de traitement des plaintes.

Cette convention tend aussi à assurer l’encadrement et l’assistance pour la réalisation des recherches et d’études, à organiser des sessions de formation aux cadres des deux parties et à échanger les publications, en vue de partager les connaissances, les expériences informatiques et les méthodologies statistiques liées au traitement des plaintes et recours.

A cette occasion, il a été procédé à l’inauguration d’un point de contact de l’institution du Médiateur du Royaume, au sein du siège de la Commission régionale des droits de l’Homme (CRDH), ayant pour objectif d’amorcer les perspectives de coopération dans tout ce qui concerne les plaintes des citoyens et les problématiques majeures qui seront traitées.

S’exprimant à cette occasion, M. Benalilou a indiqué que cette convention est la concrétisation d’une volonté constitutionnelle qui place les deux institutions parmi les instances de protection des droits de l’Homme et de gouvernance.

Par ailleurs, le Médiateur du Royaume a souligné que la création d’un point de contact dans cette partie du Royaume soutient son implication dans le développement du processus des droits de l’Homme, conformément aux exigences de la régionalisation avancée et aux objectifs du nouveau modèle de développement.

Pour sa part, Mme Bouayach a souligné l’importance de cette convention qui va assurer la convergence entre les deux institutions en matière de protection des personnes lésées de mesures administratives, notant que cette convergence permettra de définir une vision claire des problèmes dont souffre le citoyen dans la région. Elle a également exprimé sa fierté quant à la mise en place du bureau du médiateur du Royaume au sein du CRDH, étant donné que les deux institutions ont pour ambition de mener une action commune en faveur de l’orientation et de la protection des citoyens, via la promotion du mécanisme de recours.

La signature de cette convention a été marquée par la présence du wali de la région, Lamine Benomar, le gouverneur de la province d’Aousserd, Abderrahaman El Jaouhari, du président tribunal de première instance d’Oued Eddahab, Redouane Farih, du procureur du Roi près de la même juridiction, Said Boutouil, et de la présidente de la CRDH, Maimouna Essayed.