Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Dakhla : Construction d’une grande usine de dessalement


Rédigé par La rédaction le Lundi 1 Novembre 2021



Dakhla : Construction d’une grande usine de dessalement
Un groupe d'hommes d'affaires français s'est rendu au courant de la semaine dernière à Dakhla et a tenu une réunion avec des responsables locaux pour discuter des opportunités d'investissement dans la ville du Sud du Maroc.

Le directeur du Centre régional d'investissement (CRI) de Dakhla, Mounir Houari, a fait part au groupe d'hommes d'affaires français du projet du gouvernement marocain de construire une grande usine de dessalement pour alimenter en eau d'irrigation 5.000 hectares de cultures.

Selon des sources locales citées dans des rapports parallèles, la nouvelle usine de dessalement sera construite à Dakhla, une zone qui disposera également de deux plateformes logistiques, à savoir Bir Guendouz et El Guergarat (de 35 hectares chacun), un parc éolien de 900 MW, le port atlantique de Dakhla et une zone franche d'Afrique de l'Ouest rattachée au port.

La visite du groupe français, du 26 au 31 octobre, dans la région de Dakhla-Oued Ed-Dahab et Souss-Massa vise à développer et soutenir les relations économiques et commerciales entre le Maroc et la France.

Récemment, plusieurs délégations étrangères ont visité Dakhla dans le cadre de leur intérêt pour les opportunités d'affaires dans la région. En juin, une délégation d'ambassadeurs arabes s'est rendue à Dakhla pour explorer les opportunités commerciales de la ville. Par ailleurs, une délégation américaine de la Jeunesse du Parti démocrate (YDA) a tenu, fin mars à Dakhla une série de rencontres afin d’explorer les opportunités commerciales dans la région et discuter de la coopération américano-marocaine.