L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


L'Opinion

DGSN : Du hard au soft-power


Rédigé par Anass MACHLOUKH le Mercredi 27 Décembre 2023



DGSN : Du hard au soft-power
On a souvent tendance à l’oublier, mais le Maroc n’exporte pas que de la main d’œuvre agricole ou industrielle bon marché. Il n’exporte pas que des produits d’artisanat et le savoir-faire de ses artisans et de ses designers, sollicités aux quatre coins du globe pour apporter leur touche magique et inimitable aux chantiers architecturaux. Il n’exporte pas non plus que des ingénieurs ou des médecins. Notre pays, qui a développé une solide expertise en matière de sûreté et de sécurité, est depuis longtemps sollicité pour partager son savoir-faire dans ce domaine aussi sensible que stratégique. 

On se rappellera à cet égard que les premiers contingents de la très compétente police des Émirats Arabes Unis avaient été formés par des instructeurs marocains. Comme on se rappellera que la crème de la crème des officiers les plus galonnés des armées de pays amis de l’Afrique Subsaharienne ont été formés sur les bancs de l’Académie militaire de Meknès, la fameuse Dar Beida. Dernière illustration en date de cette coopération sécuritaire internationale dans laquelle le Maroc a souvent joué le rôle de fournisseur d’expertise, plutôt que celui de récepteur de prestations sécuritaires : la Coupe du Monde de football du Qatar où le Royaume a été officiellement sollicité pour contribuer au dispositif de sécurisation de ce grand événement, aux côtés d’un groupe fermé et très réduit de délégations issues des Nations les plus puissantes et les plus réputées en matière de sécurité. 

Aujourd’hui et au gré du brillant bilan annuel communiqué par le Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), on apprend que cette honorable et dynamique institution projette de «créer un centre international de formation de police dans la ville d’Ifrane, qui fera office d’institut de formation supérieure au profit des cadres marocains et de leurs collègues en provenance du continent africain». Érigé en pôle de formation régional et international, ce centre pourra abriter des cycles de formation et des ateliers de travail, organisés par des partenaires internationaux, au profit des cadres africains de police et de sécurité au Maroc.

En filigrane des objectifs assignés à cet institut, se dégage l’ambition de mettre en œuvre la vision clairvoyante de Sa Majesté le Roi Mohammed VI visant à renforcer les relations de coopération Sud-Sud et à consolider les mécanismes de coordination et de formation en matière de sécurité, afin de soutenir la présence et l’influence du Royaume du Maroc dans son environnement africain et international.

Bienvenue à nos frères africains dans la nouvelle «Police Academy» marocaine.  







🔴 Top News