Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Crise du tourisme : La CNT plaide pour un moratoire fiscal


Rédigé par A.M le Mercredi 15 Décembre 2021

La Confédération nationale du tourisme (CNT) a livré ses doléances afin de sauver le secteur touristique de la crise actuelle. Parmi les revendications : un moratoire fiscal et la révision des échéanciers pour les paiements des charges sociales reportées. Détails.



Face à l’apparition récente du variant Omicron, les nouvelles mesures de restrictions de voyage sont une nouvelle difficulté qui met gravement en péril les entreprises du secteur du tourisme. Dans ce contexte exceptionnel où l’activité des entreprises est déjà fortement dégradée, la Confédération nationale du tourisme a appelé, dans un communiqué, à la mise en place d’un nouveau Pacte Public-Privé incluant des mesures fortes et responsables pour assurer la sauvegarde des entreprises. 

Pour venir en aide au secteur touristique qui continue de subir des effets de la crise liée à la pandémie, la CNT a proposé une série de mesures qui s'inscrivent dans la continuité du Contrat Programme conclu en date du 03 Aout 2020. Parmi les principales revendications, un moratoire fiscal au titre de 2020 et 2021, pour les taxes locales, notamment la taxe professionnelle. 

En plus du prolongement du dispositif de versement de l’indemnité forfaitaire par la CNSS, la Confédération revendique la révision des échéanciers pour les paiements des charges sociales reportées et dues sur 2020 et 2021. La CNT préconise de démarrer les remboursements après la levée des restrictions de voyage. 

Le représentant des professionnels du tourisme plaide également pour le reprofilage des crédits Daman Oxygène et le report de paiement des échéances bancaires pour les entreprises touristiques en difficulté. 
 
Afin de compenser les pertes de l'arrêt des flux de touristes étrangers, le tourisme interne demeure l'une des seules options pour sauver ce qui reste de la saison hivernale au moment où les fêtes de fin d'année approchent. Dans ce sens, la CNT appelle à  stimuler la demande interne via l’incitation au voyage par la mise en place de chèques vacances défiscalisés et la régionalisation du calendrier des vacances scolaires.