L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

Crème solaire : Faut-il respecter la date de péremption ?


Rédigé par L'Opinion le Dimanche 28 Août 2022



Quand le soleil brille, il est essentiel de protéger sa peau de ses rayons. Pour ce faire, nous sommes nombreux à compter sur la crème solaire. Chaque année nous en achetons, et d’une année sur l’autre nous conservons les produits. Comme tout produit de beauté, les crèmes solaires ne sont pas impérissables. Elles comportent une date de péremption au-delà de laquelle leur propriété n’est plus garantie. Peut-on utiliser une crème solaire périmée ? Sur tous vos tubes de protection contre les UV, vous la voyez : la date de péremption, exprimée en mois et matérialisée par un petit logo en forme de pot. Mais faut-il absolument la respecter ?

Racheter un tube tous les ans

La crème solaire ne déroge pas à la règle. Comme tous les produits de beauté, elle est périssable. Sa date de péremption : un an après ouverture. « Même si chacune de nos crèmes solaires garantit une protection efficace contre les UVA-UVB pendant 3 ans, il est impossible de garder le tube si longtemps. Pourquoi ? Parce qu’il est fréquent que du sable et de l’eau viennent se mélanger au produit. Conséquence : la formule est altérée et les filtres UV affaiblis ou même détruits », détaille Dr Fatiha Salhi, dermatologue. Autre facteur extérieur qui peut provoquer une altération de votre crème solaire : la chaleur. Certes, vos tubes solaires sont à l’ombre dans un sac de plage mais les filtres solaires sont fragiles.

Privilégiez des crèmes solaires neuves

Et pourtant, le doute demeure. Qu’il s’agisse des effets de la chaleur, de l’eau, des bactéries ou tout simplement du temps qui passe, toute crème solaire n’est pas « summerproof ». Ou plutôt, elle ne l’est pas deux étés de suite : « Les pharmacologues nous expliquent bien que n’importe quel produit perd en efficacité dans l’année qui suit son ouverture. En revanche, un produit qui n’a pas été ouvert, et qui n’a donc pas été oxydé, conserverait ses propriétés plusieurs années », explique la spécialiste.

« Si vous voulez plus de certitudes possibles concernant votre protection, je pense qu’il faut privilégier l’utilisation de crèmes neuves », souligne-t-elle. Dr Salhi ajoute qu’elle « réfère quand même utiliser une crème non ouverte dont la date est dépassée plutôt qu’une crème non périmée qui a été ouverte et a passé du temps sur la plage. Question de bon sens ».

Réutilisez votre crème le reste de l’année

Pas de panique, toutefois, si vous êtes partis en vacances avec une crème ouverte et périmée : « Sur une dizaine de jours, les conséquences ne sont pas catastrophiques. L’indice de photoprotection, qui était par exemple à 50 au départ, va peut-être diminuer, et vous attraperez plus facilement des coups de soleil. Rien de plus », précise la dermatologue.



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 25 Septembre 2022 - 15:46 iPhone 13 : Surprenante chute des prix






🔴 Top News