Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Culture

Crédit du Maroc soutient la création et la production du spectacle vivant


Rédigé par Safaa KSAANI le Vendredi 24 Septembre 2021

Dans le cadre de son programme de coopération culturelle, l’Institut français du Maroc lance la 2ème édition de l’appel à projets dédié à la création et à la production du spectacle vivant, en partenariat avec Crédit du Maroc.



Crédit du Maroc soutient la création et la production du spectacle vivant
Crédit du Maroc, partenaire historique de l'Institut Français au Maroc et mécène de l’art et de la culture au Maroc, ne fait pas les choses à moitié. La banque apporte son soutien à la 2ème édition de l’appel à projets dédié à la création et à la production du spectacle vivant

Lancé le 15 septembre courant, cet appel à projets permettra d’encourager la production des arts de la scène comme moyen d’expression artistique et de rayonnement culturel au Maroc, permettant ainsi aux artistes basés au Maroc, de se positionner sur la scène créative nationale, fait savoir Crédit du Maroc dans un communiqué.

"Ce fonds est une occasion d’encourager et d’accompagner ces jeunes artistes dans le domaine du spectacle vivant (musique, théâtre, danse, cirque, …) à produire leur propre représentation, et ce en mettant à la disposition des lauréats sélectionnés, une aide financière ainsi qu’un soutien technique et logistique", détaille-t-on.

L’appel à projets « Création et production du spectacle vivant » sera ouvert jusqu’au dimanche 31 octobre 2021. Une commission de sélection des dossiers sur réunira la semaine du 8 novembre et les lauréats seront informés directement par email à l’issue de la commission, précise CM.

Cet appel d'offres est soumis à des conditions. L’artiste ou la compagnie doit être constitué en association, auto-entrepreneur ou être représenté par une agence de production (société). Le projet concernera prioritairement les arts de la scène : théâtre, musique, danse, performance, cirque, arts de rue (pas de projets de films, d’exposition ou d’enregistrement d’album). Autre condition, le budget doit être équilibré et présenter un plan financier solide. L’apport de l’IFM ne peut excéder 70 % du montant total. Une attention particulière sera portée aux projets impliquant des échanges avec des artistes français et intégrant une création numérique, ajoute-t-on. In fine, la période de création pourra s’étendre de novembre 2021 à janvier 2023 au plus tard.


Acteur engagé depuis plus d’une décennie dans la promotion de l’art et de la culture au Maroc, Crédit du Maroc s’est mobilisé depuis le début de la crise sanitaire pour aider, soutenir et accompagner ses partenaires historiques dans la relance des événements culturels et artistiques de la scène marocaine. 

En effet, après sa mobilisation auprès de l’Orchestre Philharmonique du Maroc, Crédit du Maroc continue de soutenir les acteurs du secteur de l’art et la culture en accompagnant l’Institut Français du Maroc pour sa saison culturelle annuelle, pour la douzième année consécutive. Quatre événements importants, ont été identifiés pour cette année 2021, notamment : les nuits du ramadan, le concours Ana Maghrebi.a, la nuit des philosophes ainsi que la deuxième édition de l’appel à projets.

  


Dans la même rubrique :
< >