Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Covid : L'apparition d'un cluster pousse le lycée Descartes à fermer ses portes


Rédigé par Anass Machloukh le Jeudi 25 Mars 2021

Suite à l’apparition d’un nouveau cluster parmi ses élèves, le Lycée Descartes a décidé de fermer ses portes et passer au 100% distanciel, sur recommandation des autorités locales. Des fêtes d'anniversaire seraient derrière l’incident. Les parents défaillants risquent des poursuites en justice.




Le spectre du covid-19 plane de nouveau sur l’établissement relevant de la mission française, suite à l’apparition d’un nouveau cluster. 10 cas positifs ont été enregistrés dans les rangs des élèves en 24h, répartis sur six classes de l’établissement, dont cinq au lycée et un au collège, sachant que le nombre de cas augmente d’heure en heure, indique la direction dans un communiqué.

Deux fêtes d’anniversaire, organisées ce week-end, seraient à l’origine de ce cluster, plusieurs élèves y auraient pris part y compris ceux qui suivaient leur cours en distanciel, indique la direction, en se basant sur des informations qui circulent parmi les élèves dès hier soir. Plus de 400 cas contacts ont été repérés parmi les élèves et les adultes, jusqu’à présent. Ces derniers sont placés en éviction en attente des résultats de leurs tests PCR.

Ce nouveau cluster a fait l’objet d’une réunion d’urgence de l’administration du Lycée avec les autorités locales et ceux de l’Académie régionale, en présence du Pacha. Ce dernier a recommandé la fermeture temporaire du Lycée, tout en précisant qu’il ne s’agit pas d’une « sanction » mais plutôt d’une fermeture ayant pour but de rompre de la chaîne de contamination. Ainsi, la Direction a décidé de fermer l’établissement jusqu’à nouvel ordre, la durée de cette mise en boucle dépend de l’évolution de la situation. En parallèle, les cours seront tous organisés à distance pour tous les niveaux et ce, à partir du samedi 27 mars. 

S’agissant des parents d’élèves ayant organisé les fêtes clandestines, les autorités locales ont annoncé que des mesures judiciaires seront prises à leur encontre, appelant les associations de parents d’élèves à sensibiliser les parents contre ce genre de "comportements irresponsables" et de les prévenir qu’ils seront systématiquement poursuivis en justice s’ils venaient à organiser un quelconque rassemblement.
 
 
 
 


  


Dans la même rubrique :
< >